Les trois cœurs du tenzo

Le 4 janvier 2006

Jokei Ni m’a dit, « Dimanche matin vous allez donner un enseignement sur une phrase du Tenzo Kyokun. »

J’ai choisi le passage qui suit :

"ROSHIN est l’esprit, l’attitude, d’un père ou d’une mère. De la même façon qu’un parent prend soin de son enfant unique, gardez dans votre esprit les Trois Trésors. Un parent, sans tenir compte de la pauvreté ou des circonstances difficiles, aime et élève son enfant avec soin."

Qu’est-ce que cela veut dire, prendre soin des Trois Trésors ?

Le matin, nous prenons refuge dans les Trois Trésors : « Le Bouddha, le plus grand des maîtres ; le Dharma, l’enseignement suprême ; la Sangha, le lieu de l’harmonie. »

En prendre soin, y prendre refuge : paradoxe. Qu’est-ce que cela veut dire ? Lorsque je cousais mon rakusu, Sensei m’a dit « Certains, en cousant leur rakusu, se disent à chaque point : ‘Je prends refuge’ ». Ce n’était pas une instruction : « Faites comme cela », Sensei m’a seulement dit « Certains font comme ça ». Alors je faisais un point : « Est-ce trop espacé, pas assez espacé ? Est-ce sur la ligne, en dessous de la ligne, au-dessus ? » Angoisse. Un nouveau point : « Je m’en moque ! ». Colère. Un troisième point : « Je prends refuge ». Et ça changeait tout. Le souffle, le refuge, les Trois Trésors, revenir à l’esprit zen, ne fut-ce qu’un écho de l’esprit zen. On n’est plus au centre du monde avec ses angoisses et ses refus.

Du coup, je prenais soin de la couture, rien d’autre en ce moment-là que la couture. Roshin : il y aussi le mot sanskrit metta : la bonté aimante, loving-kindness en anglais, la compassion. L’esprit parental : Suzuki Roshi disait plutôt « esprit de grand’mère ». Ca me semble plus juste. Les parents parfois étouffent de leurs enfants avec trop de soins. Laisser partir aussi, que ce soit un enfant, une personne, un objet. Lors de la cérémonie nous faisons un vœu encore plus fort que de « prendre soin » des êtres : Aussi innombrables que soient les êtres vivants je fais vœu de les sauver tous. Qu’est-ce cela veut dire, ce vœu impossible ? Il me semble pourtant qu’il peut arriver des instants de grâce où roshin, metta, est là, et qu’à cet instant-là la personne devant moi le reçoit. Dans cet instant là nous sommes sauvés tous les deux.

Il ne s’agit pas de moi, de quelque chose que je fais : il s’agit seulement d’un instant. Jokei Ni nous a dit, en réponse à quelqu’un qui faisait remarquer qu’elle semblait libérée de la colère qu’elle connaissait avant, « Mais elle est toujours là, cette colère ».

Que ce soit la grâce ou la colère, il n’y a que des instants.

On a demandé une fois à Suzuki Roshi de résumer l’essence du Bouddhisme, du zen, en une phrase. Tout l’assistance a rigolé : comment résumer tout le dharma en une phrase ? Il a pourtant répondu. Il a dit : « It is not always so » — « Ce n’est pas toujours ainsi ».

Dans le Tenzo Kyokun Maître Dogen parle non seulement de roshin mais de trois attitudes du tenzo :

Daishin : esprit vaste

Roshin : esprit aimant,

Kishin : esprit joyeux

Ici à La Demeure nous avons peut-être fait l’expérience transitoire de ces trois attitudes de l’esprit. Quand on partira, quand on rentrera chez soi, dans son travail, là où peu de gens se soucient de créer l’harmonie, ces instants risquent de sembler très lointains. Même avant - le premier embouteillage, la première vitrine... l’insatisfaction, l’avidité, le rejet nous consument.

Comment faire ?

Pour roshin et kishin on ne peut pas faire exprès pour les faire venir. Ils viennent - ou pas. Par contre, nous pouvons travailler à ouvrir et faire grandir notre esprit. En portant notre attention à notre respiration et à notre corps, en ouvrant notre regard à tout ce qui s’y présent sans favoriser ceci ou cela, en ouvrant notre esprit à tous ce qui existe depuis les sensations corporelles jusqu’au ciel là-haut. On peut s’entraîner à cela non seulement en zazen mais à tout moment.

En faisant cela il peut arriver un moment où les trois attitudes sont là.

Harriet Sojaku

Daishin

Daishin est le bulletin en ligne de la sangha réunie autour de Joshin Sensei, fondatrice du temple "La Demeure Sans Limites".

Tous les mois, vous y trouverez des textes proposés par Joshin Sensei, ou les membres de la sangha.

N’hésitez pas à réagir ou répondre aux textes proposés en ajoutant vos commentaires.

Si vous souhaitez proposer un texte, merci de l’envoyer par email à La Demeure Sans Limites.

À propos de cet article

Dernière mise à jour le :
4 janvier 2006
Statistiques de l'article :
1172 visiteurs cumulés

Votre recherche

SPIP 1.9.1 [7502] | BliP 2.3 | XHTML 1.0 | CSS 2.0 | RSS 2.0 | Espace privé
Visiteurs par jour (cumul) : 244 (541778)