Un an après... L’ermitage du petit bois de pins

Le 12 avril 2006

Un an après, l’Ermitage du petit Bois de Pins…

(…) Je voulais vous remercier de m’avoir autorisé à passer une semaine dans l’ermitage. Je n’ai rien écris, j’ai du mal à mettre des mots sur les choses vécues. Cela a été une semaine très forte. Le plus dur a été le premier jour, ne plus voir personne, être face à soi-même en permanence. Ensuite, on abandonne toutes les images, les faux-semblants. On a l’impression de renaître, de découvrir des choses inconnues, de comprendre certains textes, des enseignements : tout me paraît plus clair. Comment peut-on être aveugle à de telles vérités qui, ensuite, paraissent si évidentes !

Il y a une chose que l’on apprend, durant ce séjour dans l’ermitage, c’est l’acceptation du don, geste très difficile à accepter pour moi.
La semaine a passé si vite, que lorsqu’il est temps de redescendre, on est partagé entre l’envie de retrouver la Sangha, et celle de rester encore. Merci à Jokei pour les entretiens qui permettent d’évacuer nos questions, nos peurs.
Frédéric

SPIP 1.9.1 [7502] | BliP 2.3 | XHTML 1.0 | CSS 2.0 | RSS 2.0 | Espace privé
Visiteurs par jour (cumul) : 97 (591599)