Toucher les personnes

Le 9 octobre 2004

Sensei nous rappelle souvent, que ce soit à La Demeure ou dans les Zendos, que nous ne devons pas toucher les personnes, mais parler, expliquer ou montrer ce que nous attendons d’elle.

Ceci m’a inspiré quelques réflexions, un jour où je me suis vue en train d’attraper quelqu’un par les épaules pour le faire changer de place dans le Zendo.

Quand on est fatigué, on devient impatient et stressé, on se met à toucher et à bousculer les gens. Les "pourquoi" ne sont pas très intéressants. Mais on travaille cela toute sa vie. En fait, bien sûr, il y a deux façons de "bousculer" : bousculer par compassion, cela arrive dans l’enseignement et puis bousculer par impatience, fatigue, etc.

On parle de bousculer par toucher, mais bien sûr, on le fait aussi par paroles, ou par des actes. On voit souvent cela dans la cuisine : quelqu’un fait la vaisselle, et une autre personne arrive et la pousse, ou la bouscule, pour laver un légume.

Ce matin, j’ai bousculé Graciela ; je me suis excusée ce soir quand j’ai ré-expliqué encens et responsable Zendo. Et je me suis rappelée du nombre de fois où on a travaillé " ne pas toucher les personnes" avec Sensei. Voilà c’est la pratique du Chemin qui a du cœur : on se retrouve le nez dans la boue...et on se relève et on continue !

Jokei-Ni

 

Commentaires de l'article

 
Diana Zuyken Correa
Le 12 octobre 2004

Bonjour

Mars 2004, Jokei ni nous visite, au Zendo "Tres Tesoros", à Montevideo. Ce fut la merveille. Un jour je lui raconte qu’un des premiers enseignements que j’avais écouté de Sensei c’était "ne pas toucher les personnes". Jokei ni me répond que ce n’est pas seulement ne pas toucher les corps...Je réfléchis à ça depuis lors puisque la colère, l’arrogance, croire qu’on sait tout et plus que les autres nous charie dans la violence spirituelle contre les autres, on les touche et plus encore, on les bafoue ! J’ai bien porté des coups de ce genre contre mes camarades depuis mon début dans la Sangha ! Même ne pas regarder les autres, les ignorer, c’est les toucher ! Enfin...sans ça pas de pratique !

MERCI à Sensei, à Jokei ni et tous les Maîtres qui ont "brisé leurs or" pour nous

Gasshò

diana zuyken

 
diana zuyken
Le 13 octobre 2004

Bonjour, je m’excuse, il y a une erreur dans le texte :"les Maîtres qui ont brisé leurs os" Gasshò

diana zuyken

Daishin

Daishin est le bulletin en ligne de la sangha réunie autour de Joshin Sensei, fondatrice du temple "La Demeure Sans Limites".

Tous les mois, vous y trouverez des textes proposés par Joshin Sensei, ou les membres de la sangha.

N’hésitez pas à réagir ou répondre aux textes proposés en ajoutant vos commentaires.

Si vous souhaitez proposer un texte, merci de l’envoyer par email à La Demeure Sans Limites.

À propos de cet article

Dernière mise à jour le :
9 octobre 2004
Statistiques de l'article :
918 visiteurs cumulés

Votre recherche

SPIP 1.9.1 [7502] | BliP 2.3 | XHTML 1.0 | CSS 2.0 | RSS 2.0 | Espace privé
Visiteurs par jour (cumul) : 269 (250893)