En vrac :

Le 3 mars 2007


La cuisine-vie : une suite incessante de micros-décisions ; en pointillés, on trébuche – dans la foulée, ça marche !

Pierre (Cahier de cuisine)

Quand on a envie de quelque chose, Surtout en ce qui concerne la nourriture, On prend sans se poser de question. Prendre. Ou être pris par notre propre avidité ? Mais quand on n’a rien, Même la nourriture ne nous appartient pas. Et on réalise que manger ne va pas de soi, Ce n’est pas une valeur établie. Tendre son bol prend alors une toute autre dimension. Et quand on le reçoit rempli de nourriture, On ne peut que dire : Merci, merci du fond du cœur.

Céline

Jokei n’a pas toujours raison quand elle dit : « Dans la cuisine, on met d’abord un tablier...et après on voit. »...J’ai mis plusieurs fois le tablier ...Je vois toujours pas !

Brigitte (Cahier de cuisine)
SPIP 1.9.1 [7502] | BliP 2.3 | XHTML 1.0 | CSS 2.0 | RSS 2.0 | Espace privé
Visiteurs par jour (cumul) : 338 (576379)