La cloche de Kin–Hin

Le 4 mars 2007

Cette coupe de métal doré qui repose sur son coussin rose et que l’habitude apprend à frapper convenablement du petit maillet de bois pour lui faire sonner les zazens ou la fin de kin–hin, il m’est arrivé une fois de la saisir d’une main pour l’approcher de moi : heurtée par le bois, elle n’avait émis qu’un son sec, creux et piètre. Presque un non–son, un bruit ridicule. J’en avais sans plus déduit qu’elle ne sonnait vraiment que sur son coussin.

Aujourd’hui, parvenus à la fin du kin–hin, me trouvant éloigné de la place où repose la petite cloche et mu autant par la paresse que par l’idée de responsabiliser un pratiquant de fraîche date que sa marche avait conduit à sa hauteur, j’ai fait signe à ce dernier de sonner la fin de notre déambulation. Il la prit en main, l’éleva, la frappa et l’inévitable fiasco survint qui le surprit. La séance achevée, je voulus, tout fier, lui expliquer comment s’y prendre. C’est alors, lui parlant, la cloche reposant sur son coussin que je faisais résonner, que s’objectiva ce qui se passait : non seulement un banal phénomène physique de vibration mais ce que nous faisons de nous–mêmes. A enserrer et corseter à pleines mains notre esprit, nous l’empêchons de réverbérer et de s’épanouir. Laissé tranquille sur son coussin, le son peut se produire, libre et ample, sans fin, au–delà des limites de notre ouïe. Désormais, petite cloche, je vois en toi une leçon, simple comme un son clair, dans ma prétention à instruire une véritable instruction, et dans le désir de tirer le monde à soi, le meilleur moyen de le rater !

Pierre

Daishin

Daishin est le bulletin en ligne de la sangha réunie autour de Joshin Sensei, fondatrice du temple "La Demeure Sans Limites".

Tous les mois, vous y trouverez des textes proposés par Joshin Sensei, ou les membres de la sangha.

N’hésitez pas à réagir ou répondre aux textes proposés en ajoutant vos commentaires.

Si vous souhaitez proposer un texte, merci de l’envoyer par email à La Demeure Sans Limites.

Dans la même rubrique

Zazen sans rien gagner. (fin)
Un regard sans haine...
En vrac :
La cloche de Kin–Hin

À propos de cet article

Dernière mise à jour le :
5 mars 2007
Statistiques de l'article :
1028 visiteurs cumulés

Votre recherche

SPIP 1.9.1 [7502] | BliP 2.3 | XHTML 1.0 | CSS 2.0 | RSS 2.0 | Espace privé
Visiteurs par jour (cumul) : 244 (518850)