En vrac

Le 7 avril 2007

Résumé du livre : Eloge de l’enfouissement, écrit au 20ème siècle par un moine chrétien anonyme :

« La contemplation, cette fête du dedans !

Notre départ pour l’ermitage représente une éloquente contestation de la mentalité ambiante ( course au succès, au matériel, refus de la fragilité humaine et de la mort).

Notre vie solitaire est non seulement un renoncement à l’artificiel (paraître et efficacité) mais elle nous cache aux yeux et à la connaissance des hommes.

Nostalgie du disparaître loin des compétitions de la vie dans le monde pour grandir jour après jour dans la vérité de notre être d’homme et d’enfant de Dieu.

Et nous avons dit oui, un oui que nous répétons à longueur de route [1], malgré notre fragilité et la séduction toujours possible du factice, ou encore de l’utile et du rentable.

La cellule de l’ermitage [2] et la fournaise de Babylone, c’est tout un !

L’ermite connaît plus qu tout autre sa fragilité et sa faiblesse (..) et cette pesanteur qui semble s’opposer à la grâce.

« Gagne ta chambre la plus reculée et referme soigneusement la porte »(Matthieu)

Demeurer assis en cellule constitue la condition indispensable et heureuse. L’ermite doit être habité par le désir de la rejoindre au plus vite. La cellule laissée pour un bref moment est retrouvée avec une grande joie. Mais, abandonnée souvent, elle est peu à peu délaissée et risque de devenir un tourment insupportable... [3]

La cellule se découvre petit à petit et livre peu à peu son mystère, à condition d’y durer.

A quelqu’un qui demande : « Et combien d’heures de prière avez-vous par jour ? « 24 heures sur 24 ! » « Nous pouvons voir notre vie comme la traversée d’une rivière. L’effort de notre vie vise à atteindre l’autre rive, le Nirvana.. « Prajna Paramita », la vraie sagesse de la vie, c’est qu’en fait à chaque pas du chemin l’autre rive est atteinte. Atteindre l’autre rive à chaque pas de la traversée est la voie de la vraie vie. »

S. SUZUKI, Esprit Zen, esprit neuf (p.85)

Toujours cheminant parmi les enseignements de Maître Suzuki après zazen, j’ai été particulièrement frappé, cette fois, par ce passage, par cette image. D’un coup elle a fait la distinction entre « la voie de la vraie vie » et notre pensée ordinaire, celle qui fonctionne et nous fait fonctionner au fond uniquement par contraires : rivière/rive, passé/futur, bonheur/malheur, moi/autrui… - comme une machine exclusivement déclenchée et alimentée par la peur et son opposé le désir. Et c’est ce fonctionnement binaire, simpliste, que je prends pour la réalité ! Mais qu’en est-il au détour du moindre instant, dès que je suis « inattentif », c’est-à-dire dès que mon attention consciente ne m’emporte plus ailleurs, dans les brouillards des contraires, des simplifications commodes ? Alors sans doute, je ne suis plus seulement ici à désirer ou craindre d’être là, je ne divise plus le temps à ma convenance, je ne pense plus à la rivière ou à la rive…

Méfions-nous de nos impressions, de nos jugements : ils sont toujours plus ou moins inspirés par cette mécanique des contraires. Apparemment nous avons des journées « rivière » et quelques moments « autre rive »…- mais ces phrases de Maître Suzuki, loin de sonner comme une espèce de consolation, dynamitent cet échafaudage de l’esprit (pour reprendre une de vos expressions, Sensei). Elles me rappellent le « Pas de rivière, pas de barque » de Maître Dogen. Décidément, la vie ne rentre pas dans les ordinateurs : coupons notre ordinateur mental et jetons-nous à l’eau !

Pascal

Notes :

[1] C’est moi qui souligne (Sensei)

[2] Ou ...le coussin de zazen..(Sensei)

[3] Voir note précédente...

Daishin

Daishin est le bulletin en ligne de la sangha réunie autour de Joshin Sensei, fondatrice du temple "La Demeure Sans Limites".

Tous les mois, vous y trouverez des textes proposés par Joshin Sensei, ou les membres de la sangha.

N’hésitez pas à réagir ou répondre aux textes proposés en ajoutant vos commentaires.

Si vous souhaitez proposer un texte, merci de l’envoyer par email à La Demeure Sans Limites.

À propos de cet article

Dernière mise à jour le :
7 avril 2007
Statistiques de l'article :
1004 visiteurs cumulés

Votre recherche

SPIP 1.9.1 [7502] | BliP 2.3 | XHTML 1.0 | CSS 2.0 | RSS 2.0 | Espace privé
Visiteurs par jour (cumul) : 244 (518850)