Cinq conseils .... Ani Pema Chodron

Le 30 octobre 2004

Ces conseils furent donnés aux pratiquants à la fin de la retraite traditionnelle de la saisons des pluies à Gampo Abbey.


 Les détails ordinaires, mondains de notre vie nous dévorent. C’est pourquoi il est important de se demander encore et encore : Quelle est la chose la plus importante ? Puisque la mort est certaine et le temps de la mort incertain, quelle est la chose la plus importante ? Que cette perspective soit votre guide.

 N’ayez pas peur de vous secouer, de vous provoquer vous-même. Parce qu’au niveau le plus élémentaire, au niveau des tripes, vous voulez sans doute la chose la plus confortable pour vous. Allez toujours plus loin. Plus loin, c’est parfois rester, parfois partir. Parfois dire oui, parfois non. On ne peut pas savoir à l’avance. L’important est le processus de dévoilement : enlever nos masques.

 Reposez-vous dans l’incertitude. Rappelez-vous que quand nous perdons pied, en général nous nous mettons à paniquer et à chercher quelque chose de solide à quoi se raccrocher : cela c’est la description du samsara. Allez à votre propre rythme, sans en faire trop, mais continuez à vous entraîner à rester dans l’insécurité.

 Ne croyez pas tout ce que vous pensez. Si vous pouvez suivre ce conseil, vous serez en pleine forme.

 Prenez exactement ce qui apparaît comme votre chemin.

SPIP 1.9.1 [7502] | BliP 2.3 | XHTML 1.0 | CSS 2.0 | RSS 2.0 | Espace privé
Visiteurs par jour (cumul) : 97 (591352)