Prier avec ses pieds

Le 2 décembre 2007

Marcher est un verbe qui ne se conjugue bien qu’avec les pieds.
La marche nous rentre dans le coeur en passant par les pieds(...)
Aller à pied, c’est n’avoir qu’eux pour se déplacer.
La marche est affaire de pauvres,
Mais aussi la marche tient debout :
Celui qui marche ne rampe pas.
Il n’avance pas à quatre pattes
mais la tête au ciel et la terre à ses pieds.
La marche avance pas à pas (...)
Chaque pas est une patience, chaque pas est un ouvrage.
La marche est un métier à tisser les rubans des routes et des chemins.
La marche conquiert chacun de ses pas sur le poids inerte de la terre.
Marcher, c’est toujours se désinstaller.
Marcher, c’est vivre entre deux pas.
C’est toujours oser quitter, se risquer pour l’inconnu.
Marcher est fragile.
Marcher, c’est toujours aller vers l’autre.

Auteur inconnu, envoyé par Anne-Claire, un poème à méditer avant la prochaine marche organisée par Jokei Ni !

Daishin

Daishin est le bulletin en ligne de la sangha réunie autour de Joshin Sensei, fondatrice du temple "La Demeure Sans Limites".

Tous les mois, vous y trouverez des textes proposés par Joshin Sensei, ou les membres de la sangha.

N’hésitez pas à réagir ou répondre aux textes proposés en ajoutant vos commentaires.

Si vous souhaitez proposer un texte, merci de l’envoyer par email à La Demeure Sans Limites.

À propos de cet article

Dernière mise à jour le :
2 décembre 2007
Statistiques de l'article :
1043 visiteurs cumulés

Votre recherche

SPIP 1.9.1 [7502] | BliP 2.3 | XHTML 1.0 | CSS 2.0 | RSS 2.0 | Espace privé
Visiteurs par jour (cumul) : 514 (269424)