La méditation d’Achalanatha, par Donald

Le 30 octobre 2004

Dans le temple de Throssel Hole en Angleterre, à gauche de l’autel principal, se trouve un autre petit autel dédié à Achalanatha (Fudo Myo-o en japonais), Bodhisattva à l’aspect féroce, assis non pas sur une fleur de lotus mais sur un rocher nu. Son corps est entouré de flammes qui dévorent toutes ses passions. Il tient l’épée de la sagesse dans sa main droite, et dans sa main gauche, une corde. Cette dernière, dit-on, est un lasso pour attraper les esprits malins, mais on peut la voir également comme les entraves dont le bodhisattva s’est libéré.

Ainsi, Achalanatha nous dit de regarder plus profondément dans notre cœur. Ses attributs sont la volonté et la vigilance, et le rocher sur lequel il est assis, nous montre que nous devons rester aussi immobile qu’une montagne.

Ce regard plus profond, aux moments où nous avons une décision à prendre, devrait nous permettre de savoir si nous sommes en train de saisir ou de rejeter quelque chose. "Pourquoi est-ce que je veux faire cette chose ?" "Parce qu’il est bien de le faire". Bien sûr nous devons d’abord prendre en compte les préceptes, mais quoi que l’on fasse, souvent on transgresse un précepte. J’ai entendu dire que pour respecter parfaitement les préceptes, il faut être un bouddha. En ce sens, les préceptes représentent le Bouddha, l’action du Bouddha. Souvent, on sait bien que l’on a transgressé un précepte, mais la voie du Bouddha est la même que celle de notre cœur. En regardant plus profondément, on sait que l’on est en train de saisir, ou bien de rejeter quelque chose, on connaît ses intentions. Ainsi, ce regard plus profond peut nous indiquer comment faire - à condition d’avoir confiance en notre cœur, en notre nature de Bouddha.

Au début de la guerre en Iraq, Londres a connu l’une des plus grandes manifestations jamais vues dans cette ville. J’y suis allé car il me semblait que je devais le faire. Mais j’y ai vu beaucoup de gens avec des visées politiques diverses, ce qui m’a, par la suite, donné l’impression d’avoir été manipulé à leurs fins.

Donald.

Daishin

Daishin est le bulletin en ligne de la sangha réunie autour de Joshin Sensei, fondatrice du temple "La Demeure Sans Limites".

Tous les mois, vous y trouverez des textes proposés par Joshin Sensei, ou les membres de la sangha.

N’hésitez pas à réagir ou répondre aux textes proposés en ajoutant vos commentaires.

Si vous souhaitez proposer un texte, merci de l’envoyer par email à La Demeure Sans Limites.

À propos de cet article

Dernière mise à jour le :
30 octobre 2004
Statistiques de l'article :
1084 visiteurs cumulés

Votre recherche

SPIP 1.9.1 [7502] | BliP 2.3 | XHTML 1.0 | CSS 2.0 | RSS 2.0 | Espace privé
Visiteurs par jour (cumul) : 245 (541621)