Dans la paix de pays immenses.

Le 2 décembre 2007

J’ai entendu parfois
Des paroles sans voix
Chuchotant sous mon toit.
Elles me montraient la voie,
Qui n’allait pas de soi,
D’aller par delà moi
Pour vivre dans la joie
Mais sans que je me noie
Au flot de mes émois.

Ecrit au retour de la marche avec Jokei NI :

Gravissant des sentiers
Un parmi des milliers
nous avons marché en silence
Dans la paix de pays immenses.

Gérard

SPIP 1.9.1 [7502] | BliP 2.3 | XHTML 1.0 | CSS 2.0 | RSS 2.0 | Espace privé
Visiteurs par jour (cumul) : 118 (594866)