Une religion sans compromis

Le 6 février 2008

La pratique du Zen n’est pas seulement une technique pour améliorer votre vie, met en garde une pionnière du Zen Ruth Fuller Sasaki.

Il y a ceux qui semblent croire que le Zen a une « technique » qui peut être utile dans d’autres domaines en-dehors de cette religion – pour l’écriture, l’art, la psychiatrie, par exemple- et qui désirent avoir quelque connaissance ou expérience de cette technique afin de l’appliquer à leur propre domaine. A ceux-là, je voudrais dire ceci : bien que le Zen ait une technique, le Zen n’est pas une technique. Le véritable Zen est d’abord et avant tout une religion. Le Zen est un des courants de ce grand océan du Bouddhisme, plus spécifiquement une partie de de cet océan qui s’appelle Bouddhisme Mahayana d’Extrème-Orient.

Le Zen a des doctrines, ou si vous préférez des vues, bien définies. Elles s’appuient sur ce que les anciens patriarches et leurs successeurs réalisèrent à travers leurs propre expérience qui se trouvent être le coeur de tout le Bouddhisme, depuis ses origines dans la vie et les enseignements du Bouddha Shakyamuni jusqu’à ses derniers développements des siècles plus tard, en Chine et au Japon.

Tout le Bouddhisme est basé sur l’éveil de Shakyamuni Bouddha et la démonstration qu’il fit de cette expérience à travers la vie qu’il mena ensuite. Quelle que soit la technique du Zen, la seule raison de la développer a été et est d’apporter aux êtres l’expérience de cet éveil, afin qu’ils puissent ensuite vivre une vie en accord avec sa signification la plus profonde.

Donc, si vous approchez l’étude du Zen pour « prendre » quelque chose que vous pourrez adapter et utiliser pour vos propres raisons, même si vous y réussissez, ce ne sera que l’écume du Zen ; vous n’en connaîtrez jamais le véritable coeur vivant.

A ceux d’entre vous qui sont déjà plus ou moins engagés dans une religion occidentale et qui désirez atteindre une compréhension plus profonde de votre foi à travers l’étude du Zen, je dirais ceci : Attention si vous approchez le Zen en vous accrochant à vos croyances – vous pourrez trouver qu’elles s’éclaircissent pendant un moment, qu’elles sont même « illuminées » par la pratique du Zen, mais il viendra inévitablement un jour où vous devrez choisir. Vous pouvez vous illusionner vous-même en pensant que vous pouvez faire une synthèse satisfaisante.

Mais le véritable Zen est sans pitié et sans compromis.

C’est une épée à deux tranchants, qui détruit la vie et qui donne la vie.

Avant d’éveiller la Grande Vie, on doit expérimenter la Grande Mort. Et lorsque frappe la Grande Mort, il ne reste plus rien. Ce n’est que lorsque tout ce en quoi vous avez cru, tout ce que vous avez aimé, tout ce que vous avez pris comme appui est balayé que vous en arrivez à connaître la Grande Vie du Zen.

Extrait de Zen Pionner de Ruth Sasaki.. dans Budhadharma. Trad.Joshin Sensei

Daishin

Daishin est le bulletin en ligne de la sangha réunie autour de Joshin Sensei, fondatrice du temple "La Demeure Sans Limites".

Tous les mois, vous y trouverez des textes proposés par Joshin Sensei, ou les membres de la sangha.

N’hésitez pas à réagir ou répondre aux textes proposés en ajoutant vos commentaires.

Si vous souhaitez proposer un texte, merci de l’envoyer par email à La Demeure Sans Limites.

À propos de cet article

Dernière mise à jour le :
6 février 2008
Statistiques de l'article :
1148 visiteurs cumulés

Votre recherche

SPIP 1.9.1 [7502] | BliP 2.3 | XHTML 1.0 | CSS 2.0 | RSS 2.0 | Espace privé
Visiteurs par jour (cumul) : 228 (517974)