Tea-time 1.

Le 30 août 2008

Tea- time, c’est le moment du thé, parfois dans la cuisine, parfois dehors. Un moment pour des échanges et des enseignements informels donnés par Joshin Sensei.

Merci à Jokei Ni qui a mis ces enseignements par écrit, tout en gardant les ellipses – ces paroles font souvent référence à une question, ou à un incident – et un style parlé. Nous les publierons petit à petit au cours des mois à venir.

1.- Question : « Pourquoi zazen est-il si long ? »

- Zazen n’est ni long ni court. Long, court, ce sont des adjectifs relatifs, ça n’a pas de sens en soi. Un jour, ça va nous paraître trop long, le lendemain trop court ! C’est pour ça que c’est important, même si vous êtes seul, de suivre un temps défini à l’avance ; sinon, c’est zazen selon nos désirs, zazen de l’avidité ! Zazen n’est pas pour quelque chose.

Zazen, c’est pour zazen. Zazen est notre être véritable. Ce n’est pas un exercice pour quelque chose. Dans l’école du Zen, zazen n’est pas pour quelque chose. On emploie ces adjectifs, mais long n’existe que par rapport à court. Il y a harmonie entre les périodes de faire (samu) et les périodes d’assise.

Regardez derrière vos « Je ne peux pas ». Cela va voler en éclats. La colère remplace le « Je ne peux pas » quand il vole en éclats. C’est là qu’on travaille. Vous vous transformez vous-même. On fait le tour ensemble pour mieux voir. Après c’est votre travail. Tous les grands concepts de non-moi, etc., n’ont pas de sens de façon philosophique. L’ego est dans « Je ne vais pas suivre la cloche », c’est simple. Le non-moi c’est répondre à la cloche qui résonne. Zazen nous aide, car on enlève couche après couche nos « Je ne peux pas, ce n’est pas pour moi », etc. Regarder ses faux- fuyants, c’est amusant !

2. La cuisine est un lieu de travail et de silence :

C’est difficile. C’est difficile de suivre les règles. Pourtant, en venant à la Demeure sans Limites implicitement vous acceptez toutes les règles. C’est comme un jeu. Sinon, ça n’a pas de sens. Il n’y a rien qui puisse se faire ensemble si on ne suit pas tous les mêmes règles.

Notre pratique est une pratique de l’attention. On revient à soi-même ;.pendant les périodes de silence, si on voit que l’on commence à parler, on le voit et on se tait. On doit être « Un » comme pendant gassho et s’incliner, tout donner. Alors ça a du sens. Sinon, on regarde pourquoi est-ce qu’on ne veut pas suivre. Regarder en soi qu’est-ce qui résiste et qui dit NON. « Non je ne veux pas suivre ce que l’on me demande », c’est là que vous apprenez, que vous regardez. Nous sommes là pour tenir le miroir. Souvent on est en colère envers la personne qui tient le miroir.

On est constitué de petits morceaux, une partie qui veut et l’autre qui ne veut pas. Il y a toujours un morceau qui crie : « Je ne veux pas ». Regarder cela, c’est notre pratique. Tant qu’il y a des morceaux partout il n’y a pas d’unité possible. Dans votre vie même, c’est ce qui vous empêche d’être joyeux. Les choses deviennent plus faciles quand on suit. A la Demeure sans Limites, il n’y a aucune difficulté en dehors des problèmes que nous créons nous-mêmes. Vous ne me croyez pas ?

Essayez !

3. Toutes les choses que l’on n’aime pas faire à la Demeure sans Limites :

Parmi les choses difficiles : quand une cloche sonne, dans un monastère, on pose ce que l’on est en train de faire et l’on répond tout de suite à la cloche. En général on se dit : « Ah oui, je vais finir ci ou ça », mais la pratique du monastère c’est de tout poser et d’aller.

Quelque chose dit non en nous, dit : « ça m’appelle mais je ne vais pas me presser ». La pratique de notre Voie c’est de donner une réponse tout de suite. Une chose arrive, pat ! on doit donner la réponse. Notre esprit habituel nous raconte des histoires... Joshin Sensei

Daishin

Daishin est le bulletin en ligne de la sangha réunie autour de Joshin Sensei, fondatrice du temple "La Demeure Sans Limites".

Tous les mois, vous y trouverez des textes proposés par Joshin Sensei, ou les membres de la sangha.

N’hésitez pas à réagir ou répondre aux textes proposés en ajoutant vos commentaires.

Si vous souhaitez proposer un texte, merci de l’envoyer par email à La Demeure Sans Limites.

Dans la même rubrique

En vrac
Au-delà du bien et du mal.
Tea-time 1.

À propos de cet article

Dernière mise à jour le :
30 août 2008
Statistiques de l'article :
948 visiteurs cumulés

Votre recherche

SPIP 1.9.1 [7502] | BliP 2.3 | XHTML 1.0 | CSS 2.0 | RSS 2.0 | Espace privé
Visiteurs par jour (cumul) : 244 (518850)