Tea-Time

Le 4 février 2009

Il n’y a pas de temps à perdre.

Au bout de nos pieds, il y a un abîme. On fait des projets mais on ne doit pas oublier cet abîme.

Il n’y a pas de temps à perdre, soyez joyeux.

Pommes de terre

Ce matin, je me souviens de cette histoire : Il y a quelques années pendant l’été, les pommes de terre étaient en train de s’abîmer. Une des règles de la Demeure sans Limites est d’essayer de ne jamais jeter la nourriture. Donc cet été-là nous avons mangé plus de pommes de terre.

Au début, une fois par semaine, puis deux fois par semaine. Mais au bout d’un moment, les personnes ne mangeaient pas beaucoup ce jour-là ! Les personnes ici vont et viennent pendant l’été, sauf les résidents et les personnes qui font des longs séjours, et pour ceux-là, c’étaient pommes de terre, pommes de terre...

Un jour, j’ai eu l’idée de faire ces fameuses pommes de terre en curry : tout le monde était content d’avoir un repas avec plus de goût que d’habitude, tout le monde en a beaucoup mangé et nous avons continué ainsi pendant 2 mois et demi, jusqu’à la fin des pommes de terre !

Peu de temps après, je suis allée en Amérique du Sud. En arrivant là-bas, la jeune femme qui m’accueillit me dit : « Sensei, j’ai fait votre plat préféré ! » Et elle pose sur la table une grande platée de ...pommes de terre au curry ! Parce que dans les résidents de tout l’été, il y avait eu une autre femme d’Amérique du sud, elle avait pensé : « Si on mange tout le temps cela, et puisque c’est Sensei qui fait le menu, c’est qu’elle aime beaucoup ça... »

Cela m’avait choqué, à l’époque, j’avais d’abord été horrifiée : « Est-ce que tout le monde pense que les choses tournent autour de moi ? Que l’on ne fait que ce que j’aime ? »

Puis j’ai pensé que c’était là façon de voir habituelle : nous essayons tous d’avoir ce que nous aimons. Mais assez vite, si on habite dans un monastère, si on devient nonne/moine, on perd cette habitude – ou en tous cas, il vaut mieux essayer de la perdre rapidement ! Parce que vous n’aurez pas ce que vous voulez...

Le point de vue : ne pas laisser les pommes de terre s’abîmer même si on doit en manger tous les jours, est difficile à réaliser pour la plupart des personnes de l’extérieur. Le point de départ est plutôt : mon désir, ma volonté, ce que je désire. La vie du temple est : ’’Qu’est-ce qu’il y a à faire ? ’’ C’est-à-dire : qu’est-ce qui est important ?

Nous tendons notre bol pour recevoir (au sens figuratif et concret), nous nous habituons à recevoir et à dire merci – toujours : recevoir tout ce qui est donné avec reconnaissance. C’est ce qui vient petit à petit, quand vous n’avez plus rien, et que vous dépendez complètement des autres , même pour manger.

A l’extérieur on tend la main pour saisir, on n’est plus dans le recevoir mais dans le prendre. Toute notre souffrance vient du fait qu’on cherche à attraper ce qu’on désire , tout le temps.

Pour moi, cela a un peu disparu. Mettre l’horaire, la cuisine, etc. au premier plan, c’est intéressant. Il faut du temps pour changer de position, pour comprendre. On commence à suivre plutôt que de se battre pour obtenir ce que l’on veut. Manger un peu de tout, un assortiment pour la santé et pour ce qu’il y a au temple.

C’est inimaginable pour moi, vivant dans des temples depuis plus de dix ans, de ne choisir que ce qu’on aime -même si, à l’occasion, quand c’est possible, quand c’est juste là, devant moi, ça va se faire : ce n’est pas un refus masochiste ! Juste peut-être un peu moins d’attachement à « moi », et un peu plus de reconnaissance pour le simple fait d’avoir à manger.

Joshin Sensei

Daishin

Daishin est le bulletin en ligne de la sangha réunie autour de Joshin Sensei, fondatrice du temple "La Demeure Sans Limites".

Tous les mois, vous y trouverez des textes proposés par Joshin Sensei, ou les membres de la sangha.

N’hésitez pas à réagir ou répondre aux textes proposés en ajoutant vos commentaires.

Si vous souhaitez proposer un texte, merci de l’envoyer par email à La Demeure Sans Limites.

À propos de cet article

Dernière mise à jour le :
4 février 2009
Statistiques de l'article :
951 visiteurs cumulés

Votre recherche

SPIP 1.9.1 [7502] | BliP 2.3 | XHTML 1.0 | CSS 2.0 | RSS 2.0 | Espace privé
Visiteurs par jour (cumul) : 228 (517867)