La pratique comme une amie...

Le 1er mai 2009, par Daishin,

« Pratique simple et plaisante d’un Bouddha.. » Cette phase du Fukanzazengi de M°Dogen me revient souvent à l’esprit. Elle a pour effet de me recentrer et de me faire ressentir la saveur de la pratique.

Assis le matin sur mon coussin, paisible, avec l’encens qui se consume... Même si ces moments sont trop rares, ils apaisent le tourbillon de la vie quotidienne. Ils me permettent d’équilibrer – et de prendre de la distance avec – les baisses de régime, la colère, l’impatience et j’en passe...  !

La pratique est un peu comme une amie, fidèle, sur laquelle on peut compter, réconfortante. Heureusement un point d’ancrage est là : me tourner vers la Voie du bouddha, mieux comprendre et trouver des remèdes aux sauts de puce de la vie.

Jean-François

SPIP 1.9.1 [7502] | BliP 2.3 | XHTML 1.0 | CSS 2.0 | RSS 2.0 | Espace privé
Visiteurs par jour (cumul) : 96 (591015)