En Vrac :

Le 30 mai 2010, par Daishin,

« Que le temps passe, et que les choses se transforment, que le plaisir et la tristesse suivent leur cours, l’écriture poétique restera. Sans fin, comme la chevelure du saule pleureur, inaltérable et persistante à la manière des aiguilles de pin, longue comme les fusains, durable comme les idéogrammes qui s’inspirent des traces de pattes des oiseaux, la poésie se maintiendra à jamais.

Les hommes qui comprennent sa forme et savent en apprécier le cœur, vénèreront les choses du passé comme on regarde la lune, mesure des âges, et vivront dans l’harmonie avec les temps présents ».

Ki No Tsurayuki


« Il faut faire de toute faute un rebondissement vers un plus grand amour (...) Toutes les barrières se briseront et je posséderai l’Infini ».

Guy de Larigaudie, « Etoile au grand large”.

- Cités par Huguette -

Daishin

Daishin a déménagé !

Retrouvez le nouveau site de Daishin à l’adresse suivante : http://larbredeleveil.org/daishin/lespritvaste/

À propos de cet article

Dernière mise à jour le :
30 mai 2010
Statistiques de l'article :
993 visiteurs cumulés

Votre recherche

SPIP 1.9.1 [7502] | BliP 2.3 | XHTML 1.0 | CSS 2.0 | RSS 2.0 | Espace privé
Visiteurs par jour (cumul) : 258 (581888)