Questions aux Maîtres (2) – voir Daishin juin

Le 30 juin 2010, par Daishin,

        Trop souvent, le concept de karma a été mal compris ou détourné dans notre culture, même dans les cercles spirituels. Nous pouvons faire appel à la notion de karma pour nous punir nous-mêmes ou pour punir d’autres personnes, ou pour ignorer la souffrance ô combien réelle que nous mêmes et d’autres éprouvons. Par exemple nous pouvons nous servir de la notion de karma comme châtiment expliquant ainsi pourquoi une personne voit sa vie menacée par une grave maladie, est tuée dans un accident de voiture, perd un conjoint, ou perd son travail. Il s’agit là d’une simplification abusive d’un concept ancien et profond.

       Les effets du karma ne peuvent pas être appréhendés de manière intellectuelle ni à travers la simple logique ou la raison. Le Bouddha a dit que le karma était un impondérable (en Pali : acinteyya) et que seul un bouddha pouvait distinguer clairement la complexité et la subtilité d’une conséquence donnée. Ajahn Chah l’a exprimé en des termes plus abrupts en disant que si on commence à penser l’impensable, l’esprit explosera.

   En tant que pratiquants du dharma nous devons retenir le concept de karma de la manière la plus étendue possible, reconnaissant que tous nous avons été engagés à la fois dans de bonnes actions et dans de mauvaises. Après tout, l’important dans la pratique bouddhiste n’est pas de juger mais de cultiver la sagesse et la compassion et de se défaire des poisons du coeur que sont l’avidité, la colère et l’ignorance. Il est clair que réagir par le blâme et l’indifférence à la souffrance fait partie de ces poisons.

     Une façon de se relier au concept de karma est de comprendre que la vie se déroule suivant certaines lois. Aucun cerisier ne poussera à partir d’un pépin de pomme. Reconnaître que les choses ne se produisent pas au hasard peut nous aider à développer l’équanimité quand nous sommes dans une situation difficile. L’équanimité nous permet de rester en équilibre et stables face à la souffrance, nous aidant à manoeuvrer dans les conditions telles qu’elles se présentent au lieu de réagir par le reproche ou la haine. Et cette équanimité nous permet d’ouvrir nos coeurs à la souffrance plutôt que de réagir par le rejet ou l’indifférence. Vouloir développer davantage de compassion est certes un noble sentiment, mais en l’absence d’équanimité, une compassion authentique n’est pas possible.

     Le fait est que les choses ne sont pas comme elles devraient être mais plutôt telles qu’elles sont vraiment. Voir que les choses obéissent à des lois ne signifie pas que nous acceptons l’inacceptable. Utiliser le concept de karma pour blâmer ceux qui font l’objet d’une injustice, par exemple, me semble être une manière de justifier des situations qui sont inacceptables et d’éviter d’endosser la responsabilité des choses telles qu’elles sont.

    Le Bouddha a appelé le karma “lumière du monde”, parce qu’il éclaire le chemin. Réfléchir sur le karma peut vraiment aider chacun à s’assumer. Cela peut nous aider à comprendre que nos pensées et nos actes ont des conséquences et qu’en pratiquant la pleine conscience, nous nous protégeons et nous protégeons les autres du mal. Ceci nous permet de suivre le chemin de la sagesse, en faisant avec joie ce qui est bon et en évitant ce qui est nocif. C’est ainsi que nous pouvons ressentir que toutes les choses sont interdépendantes, que nous ne sommes pas séparés. Cette compréhension de la non séparation mène à la compassion.

Narayan Liebenson Grady (suite en septembre)

Daishin

Daishin est le bulletin en ligne de la sangha réunie autour de Joshin Sensei, fondatrice du temple "La Demeure Sans Limites".

Tous les mois, vous y trouverez des textes proposés par Joshin Sensei, ou les membres de la sangha.

N’hésitez pas à réagir ou répondre aux textes proposés en ajoutant vos commentaires.

Si vous souhaitez proposer un texte, merci de l’envoyer par email à La Demeure Sans Limites.

Dans la même rubrique

Le calme du bodhisattva
Questions aux Maîtres (2) – voir Daishin juin
O-bon- La Paix de tous les coeurs
En Vrac

À propos de cet article

Dernière mise à jour le :
28 juin 2010
Statistiques de l'article :
865 visiteurs cumulés

Votre recherche

SPIP 1.9.1 [7502] | BliP 2.3 | XHTML 1.0 | CSS 2.0 | RSS 2.0 | Espace privé
Visiteurs par jour (cumul) : 227 (517858)