En Vrac

Le 30 juin 2010, par Daishin,

Pour faire une prairie
Il faut un trèfle et une abeille,
Un trèfle et une abeille seulement
Et de la rêverie,
La rêverie peut suffire
S’il n’y a pas d’abeilles.

Émily Dickinson

Émily écrivait aussi : « Le rivage est plus sûr, mais j’aime me battre avec les flots »

Envoyé par Pierre, l’ami des abeilles


L’inconfort : Apprendre à marcher sur la Voie avec ses pieds et pas avec sa tête :

Savoir vivre de tout son coeur est un don précieux, mais personne ne peut nous en faire cadeau. Il faut trouver le chemin qui a du coeur et ensuite le parcourir impeccablement. En route, nous rencontrons nos propres crispations, nos maux de tête, nos échecs complets. Mais si l’on pratique, si l’on suit le chemin de tout son coeur, ces inconvénients ne sont pas un obstacle. Ils constituent simplement une certaine texture, une certaine énergie de vie. Et plus encore, quand "ça plane", quand tout va bien, quand on pense : "voilà, c’est celui-là le chemin qui a du coeur", alors d’un seul coup on tombe à plat ventre.

Tout le monde en est témoin. On dit alors : "C’est donc ça le chemin qui a du coeur ? On dirait plutôt le chemin du vol plané dans la boue." Mais puisqu’on est engagé à fond dans le voyage du guerrier, on se sent aiguillonné, stimulé. C’est comme lorsque quelqu’un rit de nous et nous met au défi de trouver ce qu’il faut faire alors que nous n’en avons aucune idée. Ça nous rend humble. Ça ouvre notre coeur.

Pema Chodron


Que vous étudiez et pratiquiez depuis longtemps, ou seulement depuis peu, je recommande à tous la lecture d’un petit livre clair et bien fait : « Découverte du Bouddhisme » éd. Plon.

Joshin Sensei


Merci pour vos réponses, traducteurs, traductrices ! Grâce à vous, de plus en plus de textes dans Daishin...


 Le terme anglais employé « composure » se traduit par calme, au sens de maîtrise de soi. On trouve souvent dans les textes du bouddhisme indien une exhortation du Bouddha à la « conduite digne » des moines et nonnes ; on se souvient que lors des quatre rencontres le Bouddha, alors Gautama fut impressionnée par la marche d’un renonçant qu’il croisa dans la rue.

Daishin

Daishin est le bulletin en ligne de la sangha réunie autour de Joshin Sensei, fondatrice du temple "La Demeure Sans Limites".

Tous les mois, vous y trouverez des textes proposés par Joshin Sensei, ou les membres de la sangha.

N’hésitez pas à réagir ou répondre aux textes proposés en ajoutant vos commentaires.

Si vous souhaitez proposer un texte, merci de l’envoyer par email à La Demeure Sans Limites.

À propos de cet article

Dernière mise à jour le :
28 juin 2010
Statistiques de l'article :
1128 visiteurs cumulés

Votre recherche

SPIP 1.9.1 [7502] | BliP 2.3 | XHTML 1.0 | CSS 2.0 | RSS 2.0 | Espace privé
Visiteurs par jour (cumul) : 242 (541499)