L’art de la sieste et de la quiétude

Le 27 décembre 2010, par Daishin,

Nuit de neige d’abord je m’étonne,
la couverture et l’oreiller sont glacés ;
puis je m’aperçois que la fenêtre est lumineuse
dans la nuit profonde la neige doit être abondante
de temps à autre le bruit d’un bambou qui casse...

Po Chu-yi

Réponse
par hasard je me suis installé
au pied de ce pin à l’aise,
posant la tête sur une pierre,
je m’endors dans la montagne
pas de calendrier le froid passe,
on ne sait quelle année.
Tai Shang

Extrait de : L’art de la sieste et de la quiétude.

 

Poster un commentaire

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.



Daishin

Daishin est le bulletin en ligne de la sangha réunie autour de Joshin Sensei, fondatrice du temple "La Demeure Sans Limites".

Tous les mois, vous y trouverez des textes proposés par Joshin Sensei, ou les membres de la sangha.

N’hésitez pas à réagir ou répondre aux textes proposés en ajoutant vos commentaires.

Si vous souhaitez proposer un texte, merci de l’envoyer par email à La Demeure Sans Limites.

À propos de cet article

Dernière mise à jour le :
23 décembre 2010
Statistiques de l'article :
1060 visiteurs cumulés

Votre recherche

SPIP 1.9.1 [7502] | BliP 2.3 | XHTML 1.0 | CSS 2.0 | RSS 2.0 | Espace privé
Visiteurs par jour (cumul) : 230 (518058)