L’art de la sieste et de la quiétude

Le 27 décembre 2010, par Daishin,

Nuit de neige d’abord je m’étonne,
la couverture et l’oreiller sont glacés ;
puis je m’aperçois que la fenêtre est lumineuse
dans la nuit profonde la neige doit être abondante
de temps à autre le bruit d’un bambou qui casse...

Po Chu-yi

Réponse
par hasard je me suis installé
au pied de ce pin à l’aise,
posant la tête sur une pierre,
je m’endors dans la montagne
pas de calendrier le froid passe,
on ne sait quelle année.
Tai Shang

Extrait de : L’art de la sieste et de la quiétude.

Daishin

Daishin a déménagé !

Retrouvez le nouveau site de Daishin à l’adresse suivante : http://larbredeleveil.org/daishin/lespritvaste/

À propos de cet article

Dernière mise à jour le :
23 décembre 2010
Statistiques de l'article :
1154 visiteurs cumulés

Votre recherche

SPIP 1.9.1 [7502] | BliP 2.3 | XHTML 1.0 | CSS 2.0 | RSS 2.0 | Espace privé
Visiteurs par jour (cumul) : 96 (591021)