Faire confiance aux trois Trésors : le Trésor de la Sangha

Le 9 octobre 2011, par Daishin,

Soyez un avec la Sangha, avec tous les êtres sensibles. Guidez les hommes et que l’harmonie se répande partout.

Prendre refuge dans le trésor de la Sangha c’est faire confiance à ceux qui sont en chemin avec nous ; c’est comprendre profondément la valeur -en fait la nécessité- d’être engagé dans une pratique si essentiellement solitaire, avec les autres.

Nous pensons surtout au Trésor de la Sangha en termes du soutien qu’elle apporte, mais il y a beaucoup plus. Elle nous permet de remplir nos devoirs naturels, nécessaires et inévitables envers les autres.

Si nous devons soulager la souffrance des autres - de tous les êtres - c’est ici que cela doit commencer, avec cette personne en face de nous, avec ceux de notre Sangha. Si cela ne se fait pas ici, probablement cela ne se fera pas du tout.

Si nous devons considérer tous les êtres comme porteurs d’une nature éveillée, nous devons voir les personnes les plus présentes dans notre vie comme possédant cette nature.

Quand nous aurons véritablement compris que ceux qui pratiquent avec nous possèdent la nature de Bouddha, nous souhaiterons faire tout ce qui nous est possible pour les aider à réaliser cette vérité. Nous nous apercevrons alors que nous ne pouvons restreindre cette sagesse et cette générosité à nos amis du Dharma.

Il devient évident que nous devons ouvrir nos cœurs à tous les êtres, aux dix mille choses, sans égard pour leur apparence, leur personnalité ; sans égard pour leur karma ou leur passé, leurs opinions politiques ou leur style de vie, sans considérer ce qu’ils font ou ne font pas pour nous.

Depuis longtemps, j’ai senti que la pratique du Trésor de la Sangha est la réponse du bouddhisme à l’éternelle question des hommes : pouvons-nous vivre ensemble en paix ?

Comme il est si facile d’être pris dans ses positions égocentriques, il nous faut être très vigilants quand nous nous laissons aller à la colère, ou quand nous cultivons la rancœur et la jalousie. Avec la Sangha, nous développons une immense patience, à la fois envers les autres, et envers nous-mêmes quand nous ouvrons le cœur de la grande compassion et commençons à nous harmoniser avec tous les êtres.

Réaliser « être un avec la Sangha », c’est réaliser qu’il y a un corps -une pratique, un esprit, une conscience, un accomplissement- et laisser partir le soi qui crée la dysharmonie, l’intérêt personnel, la compétition, la jalousie et le conflit.

« Guidez les hommes et que l’harmonie se répande partout »

Comment guider les hommes ? Avec sagesse et compassion. En tant que bouddhiste, nous le savons, mais comment faire ? Comment passer de l’intention à la vérité ayant pris corps ? 

C’est ce que les préceptes – shila - nous offrent.

Donner corps aux préceptes, c’est manifester sagesse et compassion désintéressée comme s’il s’agissait de notre propre corps, de notre propre esprit, de notre propre vie. Ne pensons pas « être un chef », ce n’est qu’une autre façon de promouvoir le soi. Mais plutôt, soyons seulement nous-mêmes, notre soi originel. Soyons fidèles à notre vraie nature quand nous sommes debout ou quand nous tombons, et nous saurons intimement comment tomber et comment nous tenir debout.

Plongés dans les détails de nos vies et dans notre travail, saisissons les occasions pour apprendre à bien faire cela.

Prendre refuge dans les Trois Trésors, ce n’est pas traverser la vie en sécurité, en chérissant sa laisse. C’est bondir en avant avec une confiance profonde dans la sagesse naturelle, présente dans tous les phénomènes.

Alors, que chacun soit honnête et sincère et se débarrasse des contraintes liées au profit ou à la perte, à la réussite ou à l’échec.

Qu’il soit libéré de tout jugement et d’attachement à soi ; qu’il se libère du fardeau de son auto-promotion ou de son auto-dénigrement.

N’est-ce pas ainsi que nous inspirons les autres et que nous sommes nous-mêmes inspirés ?

N’est-ce pas ainsi que nous pouvons guider, en incarnant la libération, en démontrant la Voie, « en étant » la Voie ?

N’est-ce pas cela être un avec le Bouddha, le Dharma et la Sangha ? Ces Trois Trésors sont notre corps et notre esprit, le corps et l’esprit de toute chose -sensible et non sensible.

Il y a l’être éveillé, les enseignements de l’éveil, et la communauté éveillée.

Si nous avons l’occasion de pratiquer dans une Sangha, d’étudier le Dharma avec un enseignant réalisé, nous pouvons facilement oublier à quel point ces trésors sont infiniment rares. Ne l’oublions pas.

Cultivons une profonde gratitude pour le karma qui nous a amenés à une rencontre intime avec ces trois trésors. Comprenons que le karma, qui souvent semble nous ligoter dans notre vie, est ce même karma qui nous a aidés à trouver le chemin vers la porte qui est toujours ouverte.

Geoffroy Shugen Arnold Buddhadharma Fall 2009                  Trad : M. C. Calothy - A. Delagarde


Vent et Argent
Brillant prodigieusement
La lune d’automne flotte
dans le ciel mince ;
Et dans les bassins où ils nagent, les poissons
secouent leurs dos et font étinceler
leurs écailles de dragon
quand elle passe au-dessus d’eux.

Amy Lowell

 

Poster un commentaire

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.



Daishin

Daishin est le bulletin en ligne de la sangha réunie autour de Joshin Sensei, fondatrice du temple "La Demeure Sans Limites".

Tous les mois, vous y trouverez des textes proposés par Joshin Sensei, ou les membres de la sangha.

N’hésitez pas à réagir ou répondre aux textes proposés en ajoutant vos commentaires.

Si vous souhaitez proposer un texte, merci de l’envoyer par email à La Demeure Sans Limites.

Dans la même rubrique

Faire confiance aux trois Trésors : le Trésor de la Sangha
Suite « Pèlerinages » : Bodhgaya
Questions aux Maîtres
En Vrac

À propos de cet article

Dernière mise à jour le :
8 octobre 2011
Statistiques de l'article :
1112 visiteurs cumulés

Votre recherche

SPIP 1.9.1 [7502] | BliP 2.3 | XHTML 1.0 | CSS 2.0 | RSS 2.0 | Espace privé
Visiteurs par jour (cumul) : 228 (517976)