Oryokis : les règles de M°Dogen

Le 7 juillet 2012, par Daishin,

Un principe du Bouddhadharma dit que tous les phénomènes sont « sans -moi » et qu’il en est de même pour tous les êtres vivants qui existent dans le monde des phénomènes . Par définition il s’ensuit que les êtres humains et leurs activités sont aussi « sans -moi » .
L’activité quotidienne de manger qui se répète sans fin tout au long de la vie d’un être humain, est une manifestation de cette vérité du non-moi . A ce niveau , nous pouvons voir qu’il nous est donné une chance de réaliser la place de la "nourriture" qui se tient face à face avec le Dharma quand nous sommes assis en zazen .
Pour nous qui vivons en moines, c’est une grande chance que nous ne devons ni négliger ni traiter n’importe comment .
Le Dharma et la "nourriture " sont une seule vraie forme et ne peuvent être traités de façon ordinaire ; nous ne pouvons ni les confronter l’un à l’autre, ni les comparer. Chaque fois que nous ouvrons les bols oryokis, nous devons penser profondément aux paroles de Dogen Zenji dans le chapitre du Shobogenzo : "Le Dharma pour Prendre la Nourriture" ; nous devons vraiment les ressentir et et trouver "la Voie " par elles : « Que le Dharma soit comme la nourriture et que la nourriture soit comme le Dharma » et « Le Dharma est la nourriture, la nourriture est le Dharma . »

  C’est merveilleux que le dessein de Dogen Zenji, pratiquer selon des règles la façon de se nourrir, soit maintenant mis en pratique dans le monde entier. Aux débutants, cette façon de manger peut sembler d’abord ennuyeuse, mais à mesure que vous pratiquez, vous comprenez que chaque mouvement et chaque activité sont le Dharma, ils sont comme une nouvelle existence. Vous verrez que cette façon de faire des moines, que chacun peut utiliser et appliquer à sa vie, n’est autre que la manifestation du non-moi du Dharma et du non-moi des êtres humains. _ Alors , chacun de vous comprendra profondément que dans cet écrit à propos des oryokis , il ne s’agit pas seulement de cérémonie et d’étiquette .

Trad. MC Calothy. Texte relevé sur le site de la Soto Shu : < HYPERLINK "http://global.sotozen-net.or.jp/"http://global.sotozen-net.or.jp

 

Poster un commentaire

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.



Daishin

Daishin est le bulletin en ligne de la sangha réunie autour de Joshin Sensei, fondatrice du temple "La Demeure Sans Limites".

Tous les mois, vous y trouverez des textes proposés par Joshin Sensei, ou les membres de la sangha.

N’hésitez pas à réagir ou répondre aux textes proposés en ajoutant vos commentaires.

Si vous souhaitez proposer un texte, merci de l’envoyer par email à La Demeure Sans Limites.

À propos de cet article

Dernière mise à jour le :
7 juillet 2012
Statistiques de l'article :
1100 visiteurs cumulés

Votre recherche

SPIP 1.9.1 [7502] | BliP 2.3 | XHTML 1.0 | CSS 2.0 | RSS 2.0 | Espace privé
Visiteurs par jour (cumul) : 228 (517867)