Vivre dans le flux

Le 6 juillet 2013, par Anne,

Une « découverte » de la psychologie positive : ce qui rend particulièrement heureux une majorité de personnes n’est pas le relâchement ou la distraction (culte moderne de l’homo distractus), mais « au contraire, la poursuite d’une activité qui mobilise le corps ou l’esprit jusqu’à leurs limites dans un effort volontaire en vue de réaliser quelque chose d’important ».. Mihali Csikszentmihalyi

« La répression n’est pas le chemin vers la vertu. Quand les gens se retiennent (de faire quelque chose) par peur, leurs vies en est nécessairement diminuée. Ce n’est qu’à travers une discipline librement choisie qu’on peut profiter de la vie en restant dans les limites de la raison ».

L’état de flux (anglais flow) – ou « être dans le courant » est un état de concentration ou d’absorption complète avec l’activité ou la situation en cours.

« Pour réussir, il faut qu’il y ait un bon équilibre entre le défi présenté par la situation, et les connaissances, ou les points forts de la personne. Si la tâche est trop facile, ou trop difficile, cet état de flux ne se produit pas. Si la tâche est trop facile, l’apathie est présente ; trop difficile, et c’est l’angoisse ».

Mihali Csikszentmihalyi caractérise cet état par plusieurs composants, dont un retour (feed back) rapide et sans ambiguïté. Les distractions sont exclues de la conscience, et la conscience de soi disparaît. Le sens du temps est changé ; et enfin, l’activité devient une fin en elle-même.

Cet état de flux est applicable dans toutes les situations et toutes les relations ; même en des temps d’adversité, cet état peut transformer un échec en challenge. Il y a des personnes qui sont ainsi capables de transformer tout ce qu’elles rencontrent dans leurs vies en un challenge plaisant, gardant ainsi un calme intérieur et un état d’esprit tranquille.

Pour Mihali Csikszentmihalyi, les traits associés à ce type de personnalité sont la curiosité, la persévérance et l’humilité.

Quand on est dans ce flux, on dépasse l’état “naturel” de l’esprit qui est une entropie (désordre) psychique. « Contrairement à ce que l’on croit, l’état normal de l’esprit est le chaos... quand on le laisse à lui-même, sans fixer son attention, l’ordre basique de l’esprit se révèle. L’entropie est la condition normale de la conscience, une condition qui n’est ni utile, ni agréable ».

Le flux est simplement une façon de « lâcher prise », autrement dit d’accepter passivement les choses comme elles se présentent. La télévision est le moyen privilégié de distraire l’esprit de l’entropie psychique sans créer de challenge ni de feed back qui permettraient à l’esprit d’entrer dans cet état de flux. C’est pourquoi elle ne nous apprend rien, et nous laisse un sentiment de vide et de frustration.

Le cœur du message du travail de Mihali Csikszentmihalyi est selon le New York Times : « Le chemin vers le bonheur n’est pas celui d’un hédonisme sans but, mais il passe par un défi conscient (mindful) ».

Source : La Vie, Wikipédia

http://www.ecobuddhism.org/wisdom/psyche_and_spirit/mcflow/

trad.Joshin Sensei

 

Poster un commentaire

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.



Daishin

Daishin est le bulletin en ligne de la sangha réunie autour de Joshin Sensei, fondatrice du temple "La Demeure Sans Limites".

Tous les mois, vous y trouverez des textes proposés par Joshin Sensei, ou les membres de la sangha.

N’hésitez pas à réagir ou répondre aux textes proposés en ajoutant vos commentaires.

Si vous souhaitez proposer un texte, merci de l’envoyer par email à La Demeure Sans Limites.

À propos de cet article

Dernière mise à jour le :
6 juillet 2013
Statistiques de l'article :
1253 visiteurs cumulés

Votre recherche

SPIP 1.9.1 [7502] | BliP 2.3 | XHTML 1.0 | CSS 2.0 | RSS 2.0 | Espace privé
Visiteurs par jour (cumul) : 228 (517867)