En vrac 

Le 7 mai 2014

  • Ces derniers mois, Daishin a publié des textes sur l’euthanasie. Plusieurs responsables, de Belgique comme de France, ont rappelé que personne ne peut parler au nom de tous les bouddhistes ; que c’est à chacun de se faire, à travers pratique, dialogue et lectures, une opinion sur les différents débats qui se posent dans notre société moderne. Les responsables, religieux ou civils, ne peuvent que proposer un « conseil éclairé ». ( P.Cornu)

C’est un sujet de réflexion pour tous, qui nous touche ou nous touchera un jour. Si vous avez envie d’en parler, nous publierons votre courrier. Joshin Sensei


  • A propos de “Bouddhisme, la Voie du milieu, l’euthanasie” cf. Daishin févr. et mars 2014, j’ai apprécié ces articles. J’ai en effet, suivi un peu le débat sur ces lois, ayant accompagné quelques personnes en fin de vie.

Ce que j’ai vécu, c’est un profond sentiment de total respect devant les malades vivant leurs moments ultimes de vie, dans une présence souvent silencieuse à travers le regard, l’écoute et quelquefois des demandes sont exprimées, à condition que notre présence puisse offrir une écoute inconditionnelle et accueillante de ce qui peut être donné à entendre !

Sommes-nous seuls à vivre cette écoute bienveillante dans ces moments-là ? D’où l’importance d’être seulement là à ce qui est  ! C’est un sujet qui touche la conscience individuelle à mon sens.Et qui peut prévoir ce que sera ce souffle à ces moments ultimes de vie ? C’est un sujet trop infini pour exprimer une avis concernant autrui, quel que soit l’âge ! Marie


  • A propos d’“Ouvrir la main des pensées”, je souhaite vous dire l’attention que je porte à ce qui se passe chaque fois que je choisis de lâcher prise avec la poursuite de mes pensées, cela me permet une meilleure attention à ce que je suis entrain de faire, évitant ainsi de superposer des opinions, des jugements..... C’est difficile, mais je le re-choisis chaque fois que je le peux, stoppant ainsi le flot de ma mémoire.

Il m’arrive de ressentir une impression bizarre d’espace vide, neutre au milieu de cacophonie inextricable, insoluble ! Ce n’est ni agréable, ni désagréable ! C’est un espace neuf et pur.

Je continue d’ouvrir physiquement la main “de mes pensées” -et cela m’est plus facile que de stopper les pensées- quand j’en repère l’activité, revenant ainsi à vous, vos enseignements, les Ancêtres, la Sangha.

Marie


Aqui otono
allà primavera
que ràpido cambian
las estaciones.-Y aùn asi,
la luna
siampre muerstra
la misma cara
Daniel Hoshin
JPEG - 17.4 ko
Ici l’automne
Là-bas le printemps
Comme elles changent vite les saisons.
Et même ainsi
La lune
Montre toujours
Le même visage

Trad.Martine

 

Poster un commentaire

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.



Daishin

Daishin est le bulletin en ligne de la sangha réunie autour de Joshin Sensei, fondatrice du temple "La Demeure Sans Limites".

Tous les mois, vous y trouverez des textes proposés par Joshin Sensei, ou les membres de la sangha.

N’hésitez pas à réagir ou répondre aux textes proposés en ajoutant vos commentaires.

Si vous souhaitez proposer un texte, merci de l’envoyer par email à La Demeure Sans Limites.

À propos de cet article

Dernière mise à jour le :
7 mai 2014
Statistiques de l'article :
730 visiteurs cumulés

Votre recherche

SPIP 1.9.1 [7502] | BliP 2.3 | XHTML 1.0 | CSS 2.0 | RSS 2.0 | Espace privé
Visiteurs par jour (cumul) : 228 (517866)