Après la Demeure sans Limites : trois courriers

Le 28 octobre 2014

Une phrase de Kosho Uchiyama prend du sens quand je pratique zazen : « Les personnes qui pratiquent zazen doivent tout d’abord comprendre rationnellement ce qu’est cette pratique, puis, une fois assis en zazen, viser à la posture correcte non plus par la tête mais en leur âme et conscience. »

La dernière fois que j’ai fait zazen et samou à la DsL, j’ai pris conscience de la difficulté à vivre, je dirais même à supporter le silence intérieur, et je me suis posé la question de savoir si dans ma façon de pratiquer le zen, il existe réellement un instant où j’accepte d’ « ouvrir la main de la pensée » non plus en passant par la tête mais en mon âme et conscience.

pissenlits Pour continuer dans la légèreté d’après le zazen de ce soir (du zendo de la ville que j’habite), cela fait deux semaines environ que lors de la première méditation, après les méandres du défilement des pensées, je me rends compte d’une pensée qui est comme si j’étais au bord d’une falaise et que à partir du moment où j’accepte de lâcher cette pensée, c’est me concernant, comme faire un saut dans l’inconnu.

eau Je voudrais remercier ces deux lieux et personnes leur donnant vie (par le Bouddha, la Sangha et le Dharma) de par leurs approches complémentaires de la pratique du zen : je n’aurais pu comprendre la rigueur à mettre pour tenir la posture la plus juste si je n’avais eu la liberté lors de ma première rencontre dans zazen de le vivre intensément : en « free-style ». Ces deux nids, ces deux zendos se font écho.

L’attachement à la Demeure sans Limites reste fort car c’est de là que part l’éclaircissement de ce qui faisait obstacle à une pratique de zazen dans la quotidienneté des jours et du lieu.

Accepter cette posture et la respiration qui sont les plus justes pour ce voyage dans nulle part - L’ouverture et ne pas être dans une bataille - Accepter enfin son caractère de cochon sans l’écran de la honte - S’attacher à respirer pour revenir à zazen et voir défiler la douleur sans s’y fixer. Jusqu’où la douleur ? C’est là l’expérience de faire confiance à celui ou celle qui s’occupe de gérer le temps.

Voilà un aperçu et je vais dormir bientôt après vous l’avoir envoyé. A


De retour sur la place du marché - que je trouve à vrai dire quelque peu agitée et encombrée - j’essaie de "mettre le Dharma" dans ma vie de tous les jours. Aujourd’hui, j’ai pu manger la guen-maï ( soupe de riz que l’on mange à la DsL au petit déjeuner ; le nom japo nais est « Okayou ») que j’ai commencé à préparer avant-hier ! J’ai réappris à préparer la guen-maï à la Demeure sans Limites cet été et cela m’oblige à prendre le temps nécessaire pour faire autrement les choses au lieu de courir tout le temps... laver le riz suffisamment pour que l’eau soit claire, la cuire le lendemain matin, la remettre sur le feu le soir en tournant pendant... le temps d’une vaisselle de 16 personnes (temps que j’avais calculé à la Demeure sans Limites) et enfin pouvoir la manger au petit déjeuner suivant. Chez moi, il n’y a pas une vaisselle de 16 personnes à faire mais j’ai pris le temps nécessaire ! Préparer la guen-maï et la manger dans mon bol en silence m’a aidée à calmer mon esprit-singe !

Catherine


premier zazen rakusu autour du cou
zendo d’Hôkai-ji aux portes grandes ouvertes
le jardin silencieux et l’univers tout entier s’y sont invités
pour chanter leur infinie gratitude
envers les Trois Trésors.

Stéphane Jian

 

Poster un commentaire

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.



Daishin

Daishin est le bulletin en ligne de la sangha réunie autour de Joshin Sensei, fondatrice du temple "La Demeure Sans Limites".

Tous les mois, vous y trouverez des textes proposés par Joshin Sensei, ou les membres de la sangha.

N’hésitez pas à réagir ou répondre aux textes proposés en ajoutant vos commentaires.

Si vous souhaitez proposer un texte, merci de l’envoyer par email à La Demeure Sans Limites.

À propos de cet article

Dernière mise à jour le :
5 novembre 2014
Statistiques de l'article :
748 visiteurs cumulés

Votre recherche

SPIP 1.9.1 [7502] | BliP 2.3 | XHTML 1.0 | CSS 2.0 | RSS 2.0 | Espace privé
Visiteurs par jour (cumul) : 228 (517867)