Première fois

Le 29 février 2016

Première fois que je suis dans une salle de méditation, que je reste aussi longtemps assise immobile, dans le silence. Enfin, immobile, pas vraiment. J’ai d’abord été surprise car la vie que j’avais laissée pour une semaine ne m’a pas envahie mais les tensions c’est le corps qui les exprimait. Impatiences dans les jambes. Crampes...

Le lendemain, ce fut pire.

Impatiences, crampes et une colère qui montait en moi de m’être laissée embarquer à dire des mots pendant la cérémonie du matin, sans véritable sens pour moi. Un perroquet... Quand est-ce que ça s’arrête ? Qui a écrit que le gong l’avait sauvé ?

Mercredi jour récréatif.

Et peu à peu le calme est venu.

La respiration est devenue plus naturelle.

Mais au moment où on ne s’y attend pas, les émotions surgissent, les pensées cavalent. Respirer...

Faire confiance n’est pas facile.

La semaine est terminée, je n’aime pas à dire des mots qui me sont encore étrangers. Je fonce toujours en faisant les choses dans la cuisine. Mince ! J’ai encore oublié ! Il y a beaucoup d’à-coups dans la mécanique de l’élève qui veut trop bien faire les choses, même si elle le fait avec plaisir, dans la recherche de l’approbation, de la reconnaissance.

J’ai passé une semaine déroutante mais apaisante.

J’espère retrouver un peu du silence de la Demeure Sans Limites dans la vie à venir.

Nicole

SPIP 1.9.1 [7502] | BliP 2.3 | XHTML 1.0 | CSS 2.0 | RSS 2.0 | Espace privé
Visiteurs par jour (cumul) : 95 (585456)