Daishin

 

Envoyer un message à Daishin




 

Articles de Daishin

... | 60 | 70 | 80 | 90 | 100 | 110 | 120 | 130 | 140 |...

JIZOS ...

Le 4 septembre 2011, par Daishin, dans Septembre 2011
Petit Jizo, grand Jizo, Jizo moussu, Jizo élimé par le temps, Jizo trapu, Jizo à trois têtes, Jizo rouge, jaune, bleu, Jizo multicouleurs, Jizo sans tête, Jizo informe, Jizo de pierre, Jizo momifié par les voeux de papier, Jizo de papier lancé par-dessus bord d’un bateau, Jizo vénéré, Jizo révéré, Jizo sollicité, Jizo espéré Jizo sanctifié, Jizo prié, Jizo encensé, Jizo choyé, Jizo chanté, Jizo fêté. Jizos revêtus de leurs habits de fête... Autour de nombreux temples, les japonais - et (...)

En vrac

Le 4 septembre 2011, par Daishin, dans Septembre 2011

 I sans laisser de traces la cuisine est propre silence II pas de flocons pas de traces dans la première lumière le givre reste noir 
 coeur gassho Diana Zuyken Je voudrais revoir les traductions, retaper et refaire le carnet que nous utilisons pour la cérémonie du matin. Chacun comprend une quinzaine de pages, et il en faut une trentaine au minimum ; davantage même car beaucoup de personnes en achètent. Si vous voulez nous aider, vous pouvez prendre en charge une partie (...)

Assouvir, éteindre (Quenched)

Le 4 juillet 2011, par Daishin, dans Juillet-Août 2011
« Un jour, un homme nommé Janussoni approcha le Bienheureux. Ils échangèrent des saluts, puis l’homme s’assit près de lui, et demanda : « Bienheureux, on dit : « Dénouer est bien, dénouer est remarquable. De quelle façon est-ce concret, amenant le pratiquant à venir et voir, et à être personnellement entré dans la sagesse ? » Gautama répondit : « Janussoni, une personne dans l’illusion, obsédée (par le moi), hostile (aux autres), vient à réaliser que, à travers l’écrasant pouvoir de (...)

Dire Oui à coeur ouvert

Le 4 juillet 2011, par Daishin, dans Juillet-Août 2011
Je voudrais proposer ceci : la pleine conscience - la véritable pleine conscience - c’est le cœur ouvert. Bien sûr, les puristes définissent la pleine conscience comme « le fait de prêter attention au moment présent, dans une disposition ouverte et curieuse ». On peut dire que cette définition est un peu plate et qu’elle peut, par inadvertance, mettre le cœur hors de la pratique, pratique qui est en fait le cœur tout entier. Je me souviens que dans la première (...)

Regarder sous le lit

Le 4 juillet 2011, par Daishin, dans Juillet-Août 2011
J’ai autrefois écrit un livre sur la maternité. Des gens parfois le recommandent en disant « Ne soyez pas effrayé par le fait qu’il est écrit par une nonne bouddhiste zen ». Pour être honnête, je sais qu’un bon nombre de moines zen sont terrifiés d’être parents et ainsi les erreurs de jugement sont mutuelles. Et pourtant, je me demande : « Une rencontre avec un moine bouddhiste devrait-elle effrayer ? ». Puis-je comprendre que c’est sans doute le type de (...)

En vrac, pour l’été

Le 4 juillet 2011, par Daishin, dans Juillet-Août 2011
La discipline procure une liberté totale : elle permet de dépasser ses limites et d’atteindre le but suprême. La voie de la discipline ne vous sauvera pas seulement la vie, elle lui donnera également out son, sens. Comment ? En vous ouvrant à des joies et à des ferveurs plus profondes, en instaurant un silence qui laisse entendre le murmure du coeur. 
Swami Chidrilisananduda Les melons d’eau et les étudiants du zen poussent à peu près de la même façon : de longues périodes assis (...)

Les sept caractéristiques d’une personne du Dharma

Le 2 juin 2011, par Daishin, dans Juin 2011
  Quand l’esprit d’une personne se mélange avec le Dharma, correctement et complètement, quand une personne devient une personne du dharma, on peut vraiment voir la différence. Les personnes du Dharma marchent différemment, se conduisent différemment, mangent différemment et parlent différemment. On peut automatiquement reconnaître une personne qui est éduquée par le Dharma.   A travers la pratique du Dharma, vos habituelles sauvagerie, infamie et stupidité sont transformées (...)

La haine ne peut être vaincue par la haine... ensemble de textes proposés par Joshin Sensei

Le 2 juin 2011, par Daishin, dans Juin 2011
« Parce que la haine peut ronger la sagesse et la conscience d’une personne, parce que la mentalité d’ennemi peut empoisonner l’esprit d’une nation, fomenter des luttes à mort, détruire l’humanité, la tolérance d’une société et faire obstacle à la marche d’un pays vers la liberté et la démocratie, je souhaite être capable de transcender mon expérience personnelle pour envisager le développement du pays et les changements de la société, pour faire (...)

Paroles sur la Voie...

Le 2 juin 2011, par Daishin, dans Juin 2011
Merci pour le Daishin d’avril que je viens de recevoir, et aussi merci pour ce temps passé avec la Sangha de la Demeure sans Limites, de votre Enseignement qui m’a réveillé d’une sorte d’ engourdissement inconfortable au regard de ma propre mort, je réalise un peu mieux l’intérêt de ma vie contenue entre ma naissance et ma mort, de la relation de cause à effet, et donc du sens profond du moment ultime de ma mort, conséquence du cheminement depuis ma naissance ! Je vais mourir parce que je (...)

Commémoration

Le 14 mai 2011, par Daishin, dans mai 2011
Ceci s’adresse à tous, ceux et celles qui ont connu Maître Moriyama , ont pratiqué avec lui, ou bien ont rencontré ses disciples ou ses étudiants ; tous ceux qui sont allés à Zuigakuin, à la Demeure sans Limites, à Porto Alegre, Monte Video, ou Buenos Aires, mais aussi à ceux qu’il a inspirés, que son action, ses enseignements ont touché et retenu un moment... Si nous n’avons pas de nouvelles d’ici là, je propose que le samedi 21 mai, quelques jours après le Vesak, soit une journée de (...)

... | 60 | 70 | 80 | 90 | 100 | 110 | 120 | 130 | 140 |...

SPIP 1.9.1 [7502] | BliP 2.3 | XHTML 1.0 | CSS 2.0 | RSS 2.0 | Espace privé
Visiteurs par jour (cumul) : 119 (594909)