Daishin

 

Envoyer un message à Daishin




 

Articles de Daishin

... | 110 | 120 | 130 | 140 | 150 | 160 | 170 | 180 | 190 |...

Toucher la terre

Le 11 mai 2010, par Daishin, dans Mai 2010
Le geste du Bouddha, ce geste lors de son éveil de toucher tranquillement la terre est une métaphore magnifique. Cela dit que, bien que nous ayions à l’intérieur de nous-mêmes cet espace libre, éveillé, déjà réalisé, il a besoin d’être connecté au monde des phénomènes. Autrement, ce n’est pas complet. C’est pourquoi méditer les yeux ouverts, par exemple, est comme un pont : nous cultivons notre (...)

Manger autrement ?

Le 11 mai 2010, par Daishin, dans Mai 2010
"Le Docteur Richard Béliveau aime dire qu’après les années de recherche consacrées aux liens entre alimentation et cancer dans son laboratoire, si on lui demandait aujourd’hui de mettre au point une alimentation qui favorise au maximum le développement du cancer, il ne pourrait pas faire mieux que le régime occidental actuel.” (1) Dr. David Servan- Schreiber, dans préface de "Cuisiner avec les aliments contre le cancer" des Drs. Richard (...)

Tea-Time

Le 11 mai 2010, par Daishin, dans Mai 2010
La relation Maître-disciple est une découverte. On avance, je veux dire que pour le disciple, on avance, on est dans le noir, on ne sait pas, on rectifie, on fait des erreurs, etc. Il y a quelque chose de l’ordre de la découverte. En fait, toute notre pratique est une découverte et c’est difficile de lâcher le connu... (pour aller vers cette découverte). J’ai écrit un texte que je trouvais un peu abrupt, il s’appelle « Apprendre ». Il est dans un (...)

En Vrac :

Le 11 mai 2010, par Daishin, dans Mai 2010
Sensei avait proposé pour la 1ère retraite de l’année, la retraite d’Hannah Matsuri, la phrase de M°Dogen : « nous les aimons, les fleurs se fanent, même si nous ne les aimons pas, les mauvaises herbes poussent. » La retraite s’est bien passée, mais ... pendant ce temps-là vers, microbes et herbes folâtres réputées parasites disparaissent et la santé de la terre avec eux (cf sur ces "Ravages" le site : (...)

La liberté absolue

Le 3 avril 2010, par Daishin, dans Avril 2010
Première conférence donnée sur le “Genjo Koan” à l’occasion d’une retraite au temple de Sokoji, Mai 1966. « Nous trouvons Bouddha précisément là où nous pratiquons » Être Bouddha, c’est atteindre la liberté absolue. Comment atteindre la liberté absolue revient à demander comment vivre l’instant présent. Le secret de tous les enseignements du Bouddhisme, c’est de savoir comment vivre chaque instant, comment atteindre la liberté absolue (...)

Suite du questionnement : les animaux et nous

Le 3 avril 2010, par Daishin, dans Avril 2010
Adieu bel animal Animal, animus, anima, tu étais mon dieu, mon ennemi, ma joie, je t ’ai dessiné sur la paroi d’une caverne, je t’ai prié, tu m’as visité en rêve, je t’ai mangé, tu m’as mangé, je t’ai chassé, tu m’as chassé, j’ai lu l’avenir dans tes entrailles, j’ai mangé ton coeur, j’ai porté des coiffes de plumes, je me suis paré comme un roi de tes ossements, tes griffes ont inspiré la forme parfaite de mon poignard, j’ai cherché le dragon, la chimère et la licorne, je t’ai (...)

Poèmes d’Ikkyu

Le 3 avril 2010, par Daishin, dans Avril 2010
La Grande Salle Si votre méditation ne marche pas dans la Salle de la Vie et de la Mort, la renommée et la richesse vont vous captiver ; les êtres humains ont un drôle de prix à payer, c’est sûr : parfois un délicieux ragoût à la viande, parfois du thé au citron tout pâlot ! Eloge de Kannon Chaque poussière, chaque temple est la Kannon : elle a mille yeux profondément miséricordieux et sa compassion est infinie. La lune claire se reflète sur des milliers de fleuves. Mer verte et ciel (...)

La Voie du bodhisattva

Le 3 avril 2010, par Daishin, dans Avril 2010
"Tout ce qui est la perfection suprême de l’esprit humain, puissé-je l’accomplir pour le bien de tous les êtres" Quiconque recherche le progrès spirituel doit se tourner vers le plus haut idéal accessible. Il sera ainsi amené à des efforts toujours plus grands. Nul ne peut dire à l’avance où sont ses propres limites. Il est vraisemblable que c’est l’intensité de notre effort, ainsi que la puissance de notre dévotion vers le but choisi qui détermine ces limites. Alors la conscience (...)

En vrac

Le 3 mars 2010, par Daishin, dans Mars 2010
Lewis Richmond se souvient de Shunryu Suzuki. Pour enseigner, Suzuki Roshi utilisait tous les moyens traditionnels à sa disposition : koans, textes sacrés, écrits Zen, gestes ou cris sporadiques - mais ce qu’il affectionnait particulièrement, c’était d’interagir avec nous dans le domaine des activités du quotidien. Chacun de nous a une anecdote à raconter à ce propos. Un jour, j’étais chargé de servir le thé à Suzuki Roshi et à un enseignant Zen venu lui rendre (...)

A propos du texte « Le Bouddhisme peut-il sauver la planète ? »

Le 3 mars 2010, par Daishin, dans Mars 2010
1. Oui, il me semble que le bouddhisme peut nous aider, devant la crise écologique, comme devant toute crise, qu’elle soit sociale, économique, ou autre. Dans la mesure où notre pratique bouddhiste nous permet de prendre conscience de notre place dans l’univers, la planète ou la société... Quand on réalise la place infime de notre personne dans ce vaste univers qui fonctionne très bien, de lui-même, ans qu’on y mette la main, on peut se sentir effrayé ou fasciné. En tant qu’être humain, (...)

... | 110 | 120 | 130 | 140 | 150 | 160 | 170 | 180 | 190 |...

SPIP 1.9.1 [7502] | BliP 2.3 | XHTML 1.0 | CSS 2.0 | RSS 2.0 | Espace privé
Visiteurs par jour (cumul) : 304 (568095)