Liste des articles

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 |...

Publié en mai 2015

Dans ce numéro :

Le 8 mai 2015 dans Sommaire
Nous nous voyons imparfaits ; nous essayons de nous combattre nous-mêmes pour arriver à la perfection, nous nous culpabilisons, ou bien nous nous décourageons. Autres possibles : l’attention, la prise de conscience, l’acceptation, le Bouddha nous a enseigné cela. Des Maîtres de la Voie, des poètes et un Maître de l’argile nous le redisent aujourd’hui. Joshin Sensei La Demeure sans Limites : retraites avec Jôkei Sensei (...)

Le bouddhisme nie-t-il les émotions ?

Le 8 mai 2015 dans N°206 - Mai 2015
Anne-Laure Gannac interviewe Matthieu Ricard Si j’ai encore des émotions ? Je suis vivant, que je sache ! Étymologiquement, l’émotion est ce qui met l’esprit en mouvement (emovere en latin). Donc, à moins d’avoir un encéphalogramme plat, tout être vivant en a ! Les émotions constructives Mais toute la question est de savoir de quelle façon votre esprit est “mis en mouvement”. Est-ce d’une manière constructive pour vous-même et pour autrui, ou (...)

La Sagesse de l’imperfection

Le 8 mai 2015 dans N°206 - Mai 2015
La compassion ne naît pas d’un idéal de perfection mais de la reconnaissance et de l’inquiétude devant notre propre fragilité. Au cœur de notre potentiel de santé et de plénitude est le besoin fondamental de l’acceptation d’une présence inconditionnelle de la compassion. Sans cette présence, qu’elle soit pour nous ou pour les autres, même notre démarche spirituelle peut nous endurcir et nous rendre intransigeants. La pratique de la compassion commence chez soi. Nous avons nos parents, (...)

Sans colère

Le 8 mai 2015 dans N°206 - Mai 2015
L’éveil c’est toujours quelque chose d’immédiat : nous nous éveillons. Mais à quoi ? aux choses que nous n’avions pas vues auparavant. L’enseignement du Bouddha pointe vers les choses qui ont toujours été là mais que nous n’avions jamais encore vues. (…) C’est pourquoi la méditation est si importante parce que quand nous nous asseyons, nous obtenons les résultats de notre vie. Il est parfois difficile de s’asseoir quand nous souffrons parce que nous voulons ignorer cette souffrance, (...)

La sagesse du potier

Le 8 mai 2015 dans N°206 - Mai 2015
La mémoire de la porcelaine est redoutable. La structure obtenue tend à revenir vers sa forme de départ. Pendant le montage, tout mouvement de pression ou de relâchement doit s’accomplir insensible-ment, mais sans hésitation. Toute brusquerie est un traumatisme, toute faiblesse est une démission qui s’inscrit dans la matière comme dans le vécu d’un être. La cuisson, comme la vie, se chargera de tout faire ressortir. Le jour où l’on connaît suffisamment sa porcelaine pour prévoir ses (...)

En vrac, des paroles et des poèmes

Le 8 mai 2015 dans N°206 - Mai 2015
"Une chose le surprenait beaucoup dans son enfance : c’est que la perruche de sa grand-mère ne s’échappe pas quand on ouvrait la grille de sa cage. Au lieu de s’envoler, elle restait là, bêtement. Sa grand-mère lui avait expliqué le truc : « Il suffit de placer au fond de la cage un petit miroir. La perruche est si contente de s’y admirer, ça l’absorbe tellement qu’elle ne voit même pas la grille ouverte et le dehors, la liberté, accessibles d’un coup d’aile". “Le Royaume" d’Emmanuel (...)

Publié en avril 2015

Comment vivre bien quand on se sent coincés ?

Le 4 avril 2015 dans N°205 - Avril 2015
Le Zen nous aide à apprendre ce que ces violettes savent déjà, et regardez comme elles le font bien ! Elles acceptent ne pas avoir un appartement ni une chambre au Ritz Carlton. Elles font de l’endroit où elles sont leur maison. Et nous ? Est-ce que vous cherchez à être chez vous juste là où vous êtes ? Essayez de « rentrer chez vous » sur le coussin, et voyez... Mt Equity Zendo, Bennage (...)

La musique du silence - Sans Traces - Ce matin

Le 4 avril 2015 dans N°205 - Avril 2015
La musique du silence Nous avons été complètement "scotchés" (désolée, je ne vois pas d’autre mot) par l’intervention du musicien Jean-Paul Dessy, sur ce qu’il appelle la "musique du silence". C’est lui qui a l’origine, dans le cadre de Mons 2015, du projet de "Chapelle du silence" (qui sera inauguré le week-end de Pâques). On sentait vraiment l’homme de spiritualité, dans la moindre de ses paroles et le moindre de ses gestes. Petit florilège de formules qui ont fait mouche : "Le bruit nous (...)

Tous ensemble

Le 4 avril 2015 dans N°205 - Avril 2015
J’ai commencé à pratiquer il y a quarante-cinq. A l’époque, je pratiquais seule et je participais à de longues retraites, ou sesshins, qui me permettaient de m’immerger dans la pratique. Ma vie quotidienne était restée la même, et la pratique était une sorte de remède à son rythme fou. Je n’avais pas de vraie sangha. Sept ans plus tard, ayant déménagé à Boulder, je me suis retrouvée dans la grande communauté spirituelle de Chögyam Trungpa Rinpoché. Quel choc ! Je (...)

Absolument tous les êtres

Le 4 avril 2015 dans N°205 - Avril 2015
Nous voyons souvent les autres êtres comme des enquiquineurs. « Ce moustique me gêne ; ces politiciens sont corrompus. Pourquoi est-ce que mes collègues ne travaillent pas correctement ? » et ainsi de suite. Mais quand nous voyons les êtres vivants comme plus précieux que « le joyau-qui-remplit-tous-les -vœux » notre perspective change. Par exemple en voyant une mouche qui nous bourdonne autour, nous pouvons nous entraîner à penser : « Mon illumination dépend de cette mouche. » (...)

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 |...

SPIP 1.9.1 [7502] | BliP 2.3 | XHTML 1.0 | CSS 2.0 | RSS 2.0 | Espace privé
Visiteurs par jour (cumul) : 208 (337065)