Mars 2007

« C’est quand on ne sait plus où on en est qu’on y est ! » Pierre (Cahier de cuisine)

Au sommaire de ce numéro de mars :

Zazen sans rien gagner (suite)

Un regard sans haine... Serge

La cloche de Kin–Hin Pierre

En vrac

Les numéros de Daishin, prêts à imprimer, en format pdf

La Demeure sans Limites est fermée. Elle réouvrira en avril 2007. Le programme sera alors disponible sur le site de L’arbre de l’éveil.

Les zendos de la Demeure sans Limites continuent leurs activités. Les renseignements se trouvent sur le site des zendos.

Une journée de pratique aura lieu sur Paris avec Joshin Sensei le samedi 10 mars. Plus de renseignements sur cette page.

 

Articles de la rubrique

Zazen sans rien gagner. (fin)

Le 6 mars 2007, par Joshin Sensei, dans Mars 2007
« Le monde dans sa totalité n’est jamais caché » - les myriades de choses qui apparaissent clairement en face de nous sont elles-mêmes la manifestation complète du Soi originel : c’est ce qu’exprime Maître Dogen par Genjo-koan. Ce terme exprime l’enseignement de la nature absolue de la réalité, que nous le croyions ou pas, que l’on pratique ou pas, quelles que soient nos circonstances personnelles. Ce n’est donc pas quelque chose de « distant » que nous atteindrions par un effort humain (...)

Un regard sans haine...

Le 5 mars 2007 dans Mars 2007
Dans la vie quotidienne je suis entouré de gens qui ne comprennent pas. Je m’en suis encore rendu compte avec le message de ma carte de voeux. Ce message est le même depuis plusieurs années, je change seulement la date. Le message est le suivant : « Serge vous souhaite ce qu’il y a de mieux pour l’année 2007, et surtout d’arriver à porter un regard sans haine sur le monde et sur tous les êtres, quoi qu’il se passe. » Il y a ceux qui croient que je veux les (...)

La cloche de Kin–Hin

Le 4 mars 2007 dans Mars 2007
Cette coupe de métal doré qui repose sur son coussin rose et que l’habitude apprend à frapper convenablement du petit maillet de bois pour lui faire sonner les zazens ou la fin de kin–hin, il m’est arrivé une fois de la saisir d’une main pour l’approcher de moi : heurtée par le bois, elle n’avait émis qu’un son sec, creux et piètre. Presque un non–son, un bruit ridicule. J’en avais sans plus déduit qu’elle ne sonnait vraiment que (...)

En vrac :

Le 3 mars 2007 dans Mars 2007
La cuisine-vie : une suite incessante de micros-décisions ; en pointillés, on trébuche – dans la foulée, ça marche ! Pierre (Cahier de cuisine) Quand on a envie de quelque chose, Surtout en ce qui concerne la nourriture, On prend sans se poser de question. Prendre. Ou être pris par notre propre avidité ? Mais quand on n’a rien, Même la nourriture ne nous appartient pas. Et on réalise que manger ne va pas de soi, Ce n’est pas une valeur établie. Tendre son bol (...)
SPIP 1.9.1 [7502] | BliP 2.3 | XHTML 1.0 | CSS 2.0 | RSS 2.0 | Espace privé
Visiteurs par jour (cumul) : 229 (518027)