Octobre 2007

Etty Hillesum, écrit au camp de concentration de Westerbrok en avril 1943 :

« Certains ici sentent dépérir leur amour du prochain parce qu’il n’est pas nourri de l’extérieur. Les gens ici ne vous donnent pas l’occasion de les aimer, dit-on. Mais, pour ma part, je ne cesse de faire cette expérience intérieure : Il n’existe aucun lien de causalité entre le comportement des gens et l’amour qu’on éprouve pour eux.

L’amour du prochain est comme une prière élémentaire qui vous aide à vivre. La personne même de ce prochain ne fait pas grand-chose à l’affaire. »

« Je ne vois pas d’autre issue : que chacun fasse un retour sur lui-même et anéantisse tout ce qu’il croit devoir anéantir chez les autres. Et soyons bien convaincus que le moindre atome de haine que nous ajoutons à ce monde nous le rend plus inhospitalier qu’il ne l’est déjà. »

Sommaire :

« Fête des Morts » à la Demeure sans Limites. Pierre

Pratique de la Voie : tant de facettes différentes. Trois textes présentés et traduits par Joshin Sensei

Vivre l’été autrement. Envoyé par Eric

 

Articles de la rubrique

« Fête des Morts » à la Demeure sans Limites.

Le 30 septembre 2007 dans Octobre 2007
C’est une bonne ferme placide dont la longue étable s’est transformée en salle de méditation parquetée, craquant sous les pas inattentifs, un temple bouddhiste qui ne paie pas de mine sous ses très vieux cerisiers : ni jardin zen à l’intérieur ni statues grimaçantes à l’entrée. Cinq jours à peine pour épouser le rythme de vie monastique, de cinq à vingt et une heures, loin du brouhaha, à être à ce que l’on fait, être ce que l’on fait, présent à soi, aux (...)

Pratique de la Voie : tant de facettes différentes.

Le 30 septembre 2007 dans Octobre 2007
Trois textes présentés et traduits par Joshin Sensei Trois textes qui se répondent, trois facettes différentes des enseignements, et, j’espère, trois moments dans l’évolution de notre pratique : « Un petit goût de lâcher-prise », Changer son coeur » et « Un défi pour les Bouddhistes », (qui sera publié en novembre). Joshin Sensei Un petit goût de lâcher-prise Bien que j’aie plus de trente ans, j’ai les mêmes préférences pour la nourriture qu’un enfant ; j’aime les choses qui (...)

Vivre l’été autrement

Le 30 septembre 2007 dans Octobre 2007
Ramassée cet été dans la basilique de Caen, cette prière : Vivre l’été autrement HEUREUX ceux qui se déplacent autrement, ILS TRANSMETTRONT LA TERRE. HEUREUX ceux qui partent en vacances en train Et qui utilisent les transports en commun ou leur vélo. HEUREUX ceux qui marchent 500 mètres Plutôt que de démarrer leur moteurs. HEUREUX ceux qui prennent le temps de contempler la Création Et qui savent aussi regarder les richesses qui les entourent. HEUREUX ceux qui (...)
SPIP 1.9.1 [7502] | BliP 2.3 | XHTML 1.0 | CSS 2.0 | RSS 2.0 | Espace privé
Visiteurs par jour (cumul) : 155 (222449)