Avril 2008

« Je marchais dans la rue et j’ai découvert que l’engagement auquel je pensais c’était bien, mais c’était en surface ; le vrai engagement c’est le dégagement... Brutale secousse ! » Diana Zuyken

« Je dirais que 95% des personnes qui méditent entrent dans un état de calme, de relaxation et ne pratiquent pas forcément cette sorte d’immersion qui se produit lorsque vous êtes au chevet d’’une personne en train de mourir. Se faire un endroit où l’on peut avoir un peu de paix et de silence pour quelques minutes, cela n’est pas le Bouddhisme ».

Bernie Glassman.*

Sommaire

Prêt pour la mort ? ( 2)

Extrait d’un forum « Comment aider »

Le bol de la Demeure sans Limites.

 

Articles de la rubrique

Prêt pour la mort ? ( 2) Le douloureux bardo de mourir

Le 1er avril 2008 dans Avril 2008
Au moment de notre mort, nous pouvons être englouti par des sentiments de tristesse, de peur, de douleur. Quelle est la source de cette douleur et de cette souffrance ? Son origine est notre attachement – la façon dont nous nous attachons et nous nous agrippons aux apparences de cette vie. Nous ne voulons pas lâcher – que ce soit l’attachement à notre famille, notre maison, notre travail, ou à la richesse ou à notre réputation. Ceci est la cause première de la souffrance de ce (...)

*Extrait d’un forum dans Buddhadharma : « Comment aider »

Le 1er avril 2008 dans Avril 2008
Voici quelques autres passages tirés de cet article, intéressant mais trop long, je pense, pour être traduit en entier. B. Glassman : Le mot « aider » cache un piège. Je préfère utiliser le mot « offrir ». Quand on dit « aider », vous impliquez que vous allez arranger les choses, les rendre meilleures. Si vous êtes dans le monde de l’offrir, ou de servir, cette offre peut ne pas être désirée. Ça va. Le mieux que je puisse offrir peut créer plus de problèmes, ou il peut créer moins de (...)

Le bol de La Demeure sans Limites

Le 1er avril 2008 dans Avril 2008
Les personnes qui viennent demandent souvent ce qu’elles peuvent apporter pour la Demeure sans Limites. Voici quelques idées de produits courants qui sont toujours bienvenus : Des céréales de toutes sortes, avec une préférence pour le bio si ce sont des céréales complètes, notamment le riz. Du miso et du shoyou. De l’huile. Par ailleurs nous avons souvent du mal à trouver de l’huile de paraffine neutre, pour la lampe que l’on allume pendant zazen près du bouddha sur la fenêtre. Vous pouvez (...)
SPIP 1.9.1 [7502] | BliP 2.3 | XHTML 1.0 | CSS 2.0 | RSS 2.0 | Espace privé
Visiteurs par jour (cumul) : 228 (517867)