Janvier 2009

" Journée de retraite à paris avec Joshin Sensei le samedi 24 janvier de 9H3O à 16 h au Centre Coréen Kwan Un 35 route de Lyon. Renseignements et inscritions : Laurent : 01 39 46 52 73 ou Sabine/ Jean-François : 01 30 56 16 49."


Une petite pause
Une petite pause entre
la route qui prend l’eau ici
et le Chemin qui ne prend jamais l’eau là-bas :
s’ il pleut, qu’il pleuve !
Si la tempête souffle, qu’elle souffle !
Ikkyu

Sommaire

Tea-time Joshin Sensei

Reconnaître la douleur pour ce qu’elle est. Kittisaro

Tu commences à aimer... texte proposé par Eric

Un et deux Serge

Ryokan, moine et poète

En vrac

 

Articles de la rubrique

TEA-TIME : « Faire » zazen ?

Le 3 janvier 2009 dans Janvier 2009
La pratique du faire, comment est-ce que cela se fait concrètement ? Vous voulez faire zazen, or en zazen on ne peut pas faire zazen. Tant qu’on veut faire quelque chose, on s’agite. Lâchez même l’idée de vouloir faire zazen. Laissez zazen s’occuper de tout. Ne soyez pas arrogant, ne pensez pas que c’est vous qui devez faire, que si vous , vous ne vous en occupez pas, ça ne va pas ! Laissez votre esprit tranquille. Pas dans le sens de suivre sa pensée. Vous êtes là, ne (...)

Reconnaître la douleur pour ce qu’elle est

Le 3 janvier 2009 dans Janvier 2009
Kittisaro, américain, ancien moine, se souvient de sa rencontre avec la mort et des paroles d’Ajahn Chah qui l’ont aidé. Un jour, alors que je teignais mes vêtements de moine au monastère de Luang, en Thaïlande, je dérangeais un scolopendre tropical, notoirement dangereux. Il se suspendit à mon doigt ; les moines thaïlandais s’affolèrent : « Oh ! Terrible ! Le farang – l’étranger – a été mordu par un takaab ! ». je sentis du feu remonter le long de mon bras. Les moines se (...)

Tu commences à aimer

Le 3 janvier 2009 dans Janvier 2009
Voici un texte qui me semble très beau ! Eric : Tiré de "La Règle de Reuilly" des Diaconesses de Reuilly . L’enfant vint trouver le vieillard. Père que faut-il faire en cette vie ? Il faut aimer. Père comment saurai-je que j’aime ? Va commencer, rentre chez les tiens et puis reviens. Père, me voici. As-tu mangé avec les tiens as-tu bu avec eux as-tu habité leur demeure ? Oui, père. Déjà tu commences à aimer ; rentre chez les tiens puis reviens. Père, me voici. As-tu supporté (...)

Un et deux

Le 3 janvier 2009 dans Janvier 2009
Cette année encore j’ai accompagné un groupe d’élève en Thuringe. En me promenant dans la ville de Weimar, j’ai découvert quelque chose de curieux. Weimar c’est la ville de Goethe et de Schiller. Leur amitié fait maintenant le bonheur de la ville tant elle est mise en valeur dans les lieux pour les touristes. Dans le jardin du château de Heilderberg, il y a un Ginkgo biloba, cet arbre a inspiré un poème à Goethe. Au delà du romantisme qui se dégage à la première (...)

Ryokan, moine et poète

Le 3 janvier 2009 dans Janvier 2009
Un jour Ryokan voyageait en compagnie d’un jeune moine. A un endroit, ils reçurent de la nourriture, qui contenait du poisson. Le jeune moine laissa ce poisson, comme le veut la tradition bouddhiste, mais Ryokan avala tout d’un coup. « Il y avait du poisson dans ce plat », dit le jeune moine. « Oui, c’était délicieux », répondit Ryokan en souriant. Le soir même, ils furent reçus chez un fermier, et le lendemain matin, le jeune moine se plaignit :« Les puces m’ont dévoré, je n’ai pas pu (...)

En vrac

Le 3 janvier 2009 dans Janvier 2009
La Demeure sans Limites aimerait recevoir un exemplaire du livre « Les Moniales » de Wijrayatana, paru aux éd. du Cerf ; merci ! « Accepter nos faiblesses et celles des autres est le contraire de la mièvrerie. Ce n’est pas une acceptation fataliste, sans espérance. C’est essentiellement un souci de vérité pour ne pas être dans l’illusion et pouvoir croître à partir de ce qu’on est et non de ce qu’on voudrait être, ou de ce que d’autres voudraient qu’on soit ». J. Vanier A ce carrefour, (...)
SPIP 1.9.1 [7502] | BliP 2.3 | XHTML 1.0 | CSS 2.0 | RSS 2.0 | Espace privé
Visiteurs par jour (cumul) : 244 (518848)