Mars 2009

« 

Sachez que dans un endroit isolé
-dans une vallée couverte de nuages-
il y a encore un pin sacré qui demeure
à travers la froideur des âges.

 Ces vers peuvent vous rappeler que , comme les anciens patriarches du Zen – vous êtes ce pin sacré ici et maintenant. Au milieu de l’activité humaine, des vers d’une telle beauté vous nourrissent, et vous aident à rester en contact avec le mystère immense, et le merveilleux impressionnant de la vie.  »

Denkoroku M° Keizan Jokin

Sommaire :

Une immense responsabilité : prendre le voeu de bodhisattva( 2ème partie). Chogyam Trungpa Rimpoche

Question aux Maîtres : Les disciples du Bouddha et les animaux.( 1ère partie) Rev. Zenkei Blanche Hartmann

Tea Time : Et à un moment, on lâche... Joshin Sensei

Face à la guerre... Orit Yujaku

Joshin Sensei dans le magazine La Vie

 

Articles de la rubrique

Une immense responsabilité : prendre le voeu de bodhisattva ( 2ème partie).

Le 24 mars 2009, par Daishin, dans Mars 2009
Entrer dans cette approche Mahayana de la bienveillance signifie abandonner toute notion de possession, de « privé », et développer une vision plus large. Plutôt que nous concentrer sur nos propres petits projets, nous élargissons notre vision pour englober le reste du monde, le reste de la galaxie, tous les univers. Mettre en pratique une telle vision demande que nous traitions chaque situation avec un esprit clair et soigneux. Afin de lâcher notre égocentrisme, qui limite (...)

Question aux Maîtres : Les disciples du Bouddha et les animaux. (1ère partie)

Le 24 mars 2009, par Daishin, dans Mars 2009
« Pourquoi est-ce que les traitements cruels envers les animaux ne sont-ils jamais discutés ou mis en question dans les cercles ou les magazines bouddhistes ? Tant de bouddhistes continuent à manger de la viande ou à porter du cuir ou de la fourrure. Je ne comprends pas cela. Qu’en pensez-vous, et comment nous, qui vivons par le dharma, pouvons-nous faire bouger les choses ? » Rev. Zenkei Blanche Hartmann : Il me semble que nous sommes réellement efficaces lorsque nous apportons (...)

Face à la guerre...

Le 24 mars 2009, par Daishin, dans Mars 2009
Que dirait le Bouddha ? Ou Qu’a t-il dit ? Face à la guerre, face à la souffrance des victimes, à la souffrance des offenseurs, face à notre ignorance. C’est en temps de paix que cette dernière construit tout doucement l’avenir de la guerre. Dans sa manifestation complète, elle devient la cruauté elle-même. Hommes et femmes pleins de peurs, pleins de fausses justifications pour leurs actes destructifs. Je dirais « réveillez vous », mais je ne sais que faire. Que disent (...)

Tea time : Et à un moment, on lâche...

Le 24 mars 2009, par Daishin, dans Mars 2009
( en réponse à M. qui a dit sa souffrance et son refus de mettre en vente la maison de son enfance, et pour d’autres, aussi, y compris moi-même, parfois..) : C’est vrai que lorsque nous sommes crispés, bloqués dans une situation de refus, nous vivons une immense souffrance. Lorsque nous disons « non » à ce qui est devant nous, nous créons nous-mêmes cette souffrance. Lorsque nous nous accrochons à quelque chose qui n’existe plus, lorsque nous refusons de lâcher ce qui n’est déjà (...)

Joshin Sensei dans le magazine La Vie

Le 24 mars 2009, par Daishin, dans Mars 2009
Depuis quelques années, j’écris régulièrement dans le carnet « Les Essentiels » du magazine La Vie. C’est l’occasion de partager le Dharma avec des personnes de toutes religions. Je reçois beaucoup de courrier ; de nombreuses personnes viennent nous rendre visite à la demeure sans Limites ; plusieurs sont devenues des amis du Dharma , ou des étudiants de la Voie. Maintenant, les Essentiels sont téléchargeables en pdf sur le site de La Vie.
Les Essentiels en ligne sur le site de La (...)
SPIP 1.9.1 [7502] | BliP 2.3 | XHTML 1.0 | CSS 2.0 | RSS 2.0 | Espace privé
Visiteurs par jour (cumul) : 229 (518032)