Roue du Dharma « Lorsque des calamités me tombent dessus comme la foudre, c’est l’arme du karma destructeur qui revient sur moi, tout comme le forgeron tué par sa propre épée ; désormais, je serai attentive aux actes non vertueux ». Lorsque nous tombons malades, lorsque quelqu’un meurt, lorsque des plans élaborés avec soin ne fonctionnent pas, nous sommes surpris – il me semble que « les calamités s’abattent comme la foudre » – parce que nous pensons que la vie n’est pas censée être ainsi.
Il est facile de considérer nos bonnes conditions comme acquises surtout lorsque nous vivons dans un pays riche et relativement paisible.

Cependant, tant que nous vivrons dans le cycle du samsara, les expériences insatisfaisantes et la souffrance pure et simple viendront naturellement à nous.
La souffrance n’est pas une punition et elle n’indique pas un échec. C’est simplement l’arme du karma destructeur qui revient sur nous comme un forgeron tué par sa propre épée.
Le forgeron a fabriqué l’épée pour gagner sa vie mais il a été tué par sa propre création. De même, nous faisons des actions néfastes en pensant qu’elles vont servir nos ambitions, mais elles plantent les graines de notre misère. Personne d’autre n’est à blâmer pour cette situation.

Nous avons fabriqué les armes. Si nous ne les fabriquions pas, personne ne pourrait les prendre et nous les lancer.
Bouddha terrasseSi nous n’avions pas créé le karma, la douleur et la frustration n’auraient pas eu lieu. Plutôt que d’accuser les autres d’être la source de notre malheur, nous devons bien enquêter sur notre situation et voir que nous sommes tués par les armes que nous avons créées par la force de notre propre ignorance et des afflictions qu’elle nourrit.
De cette façon, nous commençons à assumer la responsabilité de nos expériences. Cela nous donne un réel pouvoir, car nous voyons que nous pouvons changer nos expériences en changeant notre attitude et nos actions.

Thubten Chodron Nonne bouddhiste tibétaine de l’école Gelug, Fondatrice et abbesse de l’abbaye de Sravasti à Newport, Washington.

Extrait de Good Karma : How to Create the Causes of Happiness and Avoid the Causes of Suffering. Traduction : DeepL./Joshin Sensei.