On célèbre l’anniversaire du Bouddha Shâkyamuni le 8 avril. Il est né dans le jardin de Lumbini, situé en Kapilavastu, un petit royaume au pied de l’Himalaya il y a 2500 ans. Il était le fils du roi Suddhodana et de la reine Maya. Il s’appelait Siddhartha et plus tard, Bouddha Shâkyamuni.

On rapporte qu’au moment de sa naissance, il a déclaré « Le ciel, la terre et moi formons un seul et même être ». Dans chaque temple au Japon, on trouve ce jour-là un petit pavillon décoré et fleuri, avec une statue du bébé Bouddha pointant un doigt vers le ciel et un doigt vers la terre. Cette statue est arrosée par les participants de thé sucré -Amacha- à base de fleurs de chrysanthèmes.

Le thé sucré est un élément essentiel de la fête des fleurs. Selon la légende, deux dragons rois firent pleuvoir une pluie sucrée chaude et fraîche depuis le paradis pour baigner le bébé Bouddha à sa naissance.
On boit du thé sucré pendant la fête des fleurs, et il y a également une coutume selon laquelle on le moud pour en faire de l’encre sumi avec laquelle on écrit « Le 8 avril est un jour de chance et les insectes sont repoussés ».

On suspend à sa porte le morceau de papier sur lequel on a écrit cette phrase à l’envers pour éloigner les insectes indésirables !

On célèbre la fête des fleurs dans les temples, mais c’est également un évènement public, surtout dans les jardins d’enfants.

C’est aussi une fête du printemps et du renouveau, et les temples, les maisons s’emplissent de fleurs…

https://www.sotozen.com/fre/practice/event/index.html

Dans tous les temples bouddhistes, la fête qui se déroule selon un mode typiquement japonais : d’abord une cérémonie très sérieuse, vêtements colorés des officiants, offrande de l’encens, récitation de sutras, poisson de bois et gongs…
Puis quand cette partie-là, officielle, est finie, les enfants courent partout, les gens discutent et s’interpellent, on offre thé et gâteaux et saké dans la pièce derrière l’autel !

Non, les Japonais ne sont pas toujours sérieux ! Ils aiment rire et s’amuser, mais il importe de bien faire la distinction entre les moments formels et informels…
Sous le soleil ou sous la pluie, parfois au temple en Ardèche sous la neige, la Fête des Fleurs marque le vrai début du printemps, et c’est un moment de joie pour tous ceux qui marchent sur la Voie…

Joshin Sensei