nouveau mage_1427748Disciples, quand j’observe humblement  la vraie nature des choses, toutes sont les  merveilleuses manifestations de la vérité du Tathagata.

Atome par atome, instant par instant, tous ne sont rien d’autre que sa mystérieuse radiance.

C’est pour cette raison que nos ancêtres vertueux ont accordé leur attention et leur respect à des êtres tels que les oiseaux et les bêtes.

Comment, alors, ne pas être  humblement reconnaissant pour la nourriture, la boisson et les vêtements qui nous nourrissent et nous protègent tout au long de la journée, étant par essence la peau et la chair chaudes des grands maîtres, la compassion incarnée du Bouddha ?

S’il en est ainsi même avec les objets inanimés, combien plus devrions-nous être gentils et miséricordieux envers les êtres humains, même ceux qui sont insensés.

Même s’ils deviennent nos ennemis jurés, nous injuriant et nous persécutant, nous devrions les considérer comme des Bodhisattva qui, dans leur grande compassion, emploient des moyens habiles pour nous aider à nous émanciper du karma négatif que nous avons produit au cours d’innombrables kalpas  à travers nos vues biaisées, et égocentriques.

Si nous éveillons en nous cette foi profonde et pure, en offrant des paroles humbles et en prenant sincèrement refuge dans le Bouddha, alors à chaque pensée s’épanouira une fleur de lotus, chacune avec un bouddha.

Ces bouddhas établiront des terres pures partout et révèleront le rayonnement du Tathagata sous nos pieds.

Puissions-nous étendre cet esprit à travers l’univers, afin que nous et tous les êtres sensibles, puissions également faire fructifier les graines de sagesse.

Sutra de La Lumière Merveilleuse.

Traduction de l’Anglais : Harada Roshi.