Hana Matsuri, Fête des fleurs, est un service commémoratif qui se déroule dans tous les temples du Japon pour célébrer la naissance du Bouddha historique le 8 avril. Ce jour-là, de petites constructions décorées de fleurs sont fabriquées dans les temples et une tanjobutsu (statuette du Bouddha enfant) est placée à l’intérieur. On verse sur cette statue de l’ama-cha, un thé de feuilles de camélia à l’aide d’une louche en bois.

Cette fête est aussi célébrée dans tous les jardins d’enfants  à travers le pays.
Le Bouddha Shakyamouni dit à sa naissance : « Le ciel, la terre et moi sommes une seule personne ».
Selon une légende deux Rois  des Dragons firent pleuvoir du ciel de l’eau sucrée douce et tiède pour baigner le bébé Bouddha.
La coutume est restée de boire de ce thé sucré ce jour-là, mais aussi de l’utiliser pour faire de l’encre à sumi-è et écrire : « Le 8 avril est une journée de chance et les insectes s’en vont ».
Ce morceau de papier est ensuite suspendu dans la maison afin d’éloigner les insectes désagréables.
Soto Shu/Wikipedia

花祭り Hanah Matsuri, Fête des Fleurs, naissance du Bouddha le 8 Avril.

Offrir un peu d’eau, quelques fleurs, un bâton d’encens, quelques minutes pour « éclairer » le monde ensemble.

花祭り Verset du bain du Bouddha

Nous nous inclinons profondément, et respectueusement, devant Shakyamuni Bouddha, l’Honoré du monde. Le premier des êtres humains qui a réalisé la parfaite sagesse.
Comme nous lavons l’enfant Bouddha, les mérites de la pratique, lavent les êtres humains des souillures des illusions,  révélant leur corps de Bouddha.