Tout le jourstatue
derrière les portes du zendo
laissant dehors toute trace
de la poussière du monde –
devant les bosquets de bambou
au loin une forêt de pins.
Maintenant que les
grues sauvages se sont
envolées
il ne reste que peu de compagnes –
mais là où s’éclaire l’aube
les pics des sombres montagnes
amassent les nuages –
qui comprend aujourd’hui
la saveur forte et
délicieuse de la Voie ?
Wanxian Daughters of Emptiness. Traduction : Jôshin Sensei