26606AC4-FC18-4AB8-84BF-1A9420C1F3AFMyotei (17ème siècle)
Nonne, elle étudia à Enkakuji et utilisa parfois sa nudité comme koan d’apprentissage ! 
Elle fut remarquée pour avoir passé les koans les plus difficiles, appelés les Quatre Katsu de Rinzaï. (*)
Teijitsu  (18ème siècle)
Elle fut l’Abbesse de Hakuju-an, temple de nonnes près de Eiheiji, où les femmes n’étaient plus autorisées. Elle fut probablement la disciple de Menzan Zuiho un grand réformateur du Soto zen. (On connaît ensuite de moins en moins de noms de nonnes).
C’était une époque où les limites et interdictions touchant les femmes, que ce soit dans la vie politique ou monastique, se renforcèrent. Les nonnes avaient de moins en moins d’indépendance. 
(*) Depuis 1334, seules les nonnes qui avaient vu « leur véritable nature » étaient autorisées à passer les portes du temple de Engakuji ; elles devaient pour cela répondre à 5 questions, et la 5ème était : « Quelle est la porte par laquelle les Bouddhas sont entrés dans le monde  » ?