« Enzo-détailNé à l’intérieur du Enso de ce monde,

le coeur humain

doit lui aussi être un Enso

Nantenbo

 ——

Cet été une retraite à La Demeure sans Limites, pour parler d’Enso : vide, cercle et plénitude – le coeur, la main.

Elle s’est terminée par une joyeuse fabrication collective : chaque enso parfait exactement comme il est !

Pour en voir plus :

http://lulena-zen.blogspot.com/2018/07/parfaitement-imparfait.html

http://lulena-zen.blogspot.com/2018/08/de-lencre-au-corps.html

——

Petits poèmes tout ronds

passent

à l’ombre des pins

Source fraîche pour le Coeur

                   o o o
Pequeñitos poemas redonditos

paseando pasando

en la sombra de los pinos

Fuente fresco para el Corazón

Martine P.

Ainsi vont, les petits poèmes ronds.

Pareils,à des « cercles d’éveil ».

Source fraîche pour le cœur et la Demeure.

Entre, dans la Voie de l’encre. Source vive de l’abreuvoir, poésie de l’aléatoire. L’eau ! L’Ô !

Michèle F