Quelques idées pour que cette nouvelle année soit aussi le début d’une nouvelle pratique : 

– La joie de l’effort : vous savez quand vous avez beaucoup marché, et que vous sentez votre corps vous répondre pleinement… nous fuyons souvent l’effort et pourtant il porte sa propre satisfaction : l’effort de garder un horaire régulier pour zazen vous donnera une nouvelle impulsion et renforcera la joie de la pratique.

– De l’intention à la motivation… il y a parfois un fossé entre ce que nous « aimerions » faire.. de loin, et ce que nous « allons » faire. Réfléchissons comment concilier les deux : des buts clairs et précis, à notre portée. 

C’est notre intention qui s’approfondit en engagement, qui alors devient notre vœu : 

Quand vous pratiquez la méditation, vous êtes sûr du succès – par « succès » je ne veux pas dire obtenir ce que vous voulez, mais à travers la méditation vous allez rapidement oublier ce que vous espériez obtenir ! Ce qui veut dire que tout peut entrer dans votre pratique – et vous serez donc gagnant quoiqu’il se passe ! Le tout c’est de méditer…
Parce qu’il est difficile de garder une pratique régulière, nous sommes facilement détournés de notre décision par tout un tas de choses autour de nous, ou bien nous nous décourageons.  

Notre intention s’effrite. 

L’intention est tout. Si votre esprit est toujours un avec votre intention, vous irez toujours vers la pratique. La pratique est d’abord l’esprit de pratique, plus qu’une activité spécifique.      

Norman Fischer

La semaine du 1er au 8 décembre est appelée Rohatsu Sesshin, c’est à dire : « Semaine de zazen intensif».  

Au Japon, les moines Zen, malgré le froid, méditent pendant  une semaine entière, suivant l’exemple du Bouddha. De nombreux adeptes laïcs se joignent pour cette semaine de zazen intensif, étant donné que c’est la seule semaine de l’année pendant laquelle ils peuvent s’adonner au zazen dans un monastère, sans aucune intrusion extérieure. 

Il est possible d’atteindre, grâce au zazen, une paix intérieure et un sentiment de sérénité indescriptibles si l’on se donne corps et âme au zazen.                                                                                Il est possible d’atteindre la Voie du Bouddha, qui irradie naturellement du plus profond de l’esprit.  Cette Semaine de Zazen intensif peut donc être définie comme la semaine pendant laquelle on se remet totalement entre les mains du Bouddha.    

https://global.sotozen-net.or.jp/fre/practice/event/winter/rohatsu.html