Daishin nº 247 – Février 2019

Nonne coreenne avec chou

春節 Nouvel an chinois : Festival du Printemps mardi 5 février : « Fête du printemps – premier kimchi de l’année  Bon appétit » !

 Joshin Sensei  :

– Paris : samedi 9

– Aix en Provence  : Journée de retraite samedi 23

infos : http://www.montagnes-et-forets-du-zen.org/retraites-et-journ%C3%A9es

– Tous les premiers vendredis du mois : 

   Zazen au Betsuin à Valence : 19h30 – 21h.

La Demeure sans Limites est fermée jusqu’au 6 avril 2019…

Février Uposatha :

Pour nous asseoir ensemble :

Lundi 4 : lune nouvelle , Mardi 19 : pleine lune

Pour nous rejoindre : 

https://framadate.org/y3r8IUYSAajF2zsC

Sommaire

 Nouvel an chinois

Cap ou pas cap ? Lundi vert

Ecologie à La Demeure sans Limites, Joshin Sensei

Tourner la cuillère… ! Sylvie

Travail et joie : Être tenzo, A.C.

Bouddhisme : comprendre l’interdépendance.

Bouddha, les êtres sensibles et la nature. D. Loy

La cloche de la pratique… Marylise

En vrac

Illustrations  :
Première page : Beop Song in Tricycle https://tricycle.org/trikedaily/buddhist-cooking-korean-cultural- week/
https://lechinois.com/culture/nouvel-an/date-nouvel-an-chinois.php
Photos de Marcelo, Marylise, diverses personnes àLa Demeure sans Limites, nippon news.

En vrac

Migrants : comment les municipalités et les habitants peuvent travailler en lien pour accueillir et aider : un bon exemple qui vient de Belgique, proposé par Françoise : https://m.youtube.com/watchv=ThS23IGDncU&feature=youtu.be

Oni wa soto3 Février au Japon : les démons dehors ! Le festival de Setsubun
Au Japon, février est le mois du nouvel an lunaire et le 3, c’est le jour du changement de saison. Ce jour-là, de chaque maison on jette à l’extérieur des haricots de soja passés au four, pour chasser du foyer les démons et la méchanceté, parce qu’on sait bien que les esprits demeurent dans les haricots de soja !
Et une fois qu’on a jeté des haricots dehors,
on se met dehors et on jette d’autres haricots dedans… pour accueillir la chance.
Enfin on mange autant d’haricots qu’on a d’années, plus un pour le Nouvel An afin de “manger de la chance” pour l’année qui vient.
De petits paquets contenant des haricots sont lancés aux participants depuis les sanctuaires shinto et on essaye de les attraper pour attraper la chance ! Une occasion de réjouissances !