marche-smallUn documentaire consacré aux impacts environnementaux d’Internet retrace ainsi le parcours d’un banal e-mail : parti de l’ordinateur, il parvient  à la box, descend de l’immeuble, rejoint un centre de raccordement, transite d’un câble individuel vers des échangeurs nationaux et internationaux, puis passe par l’hébergeur de la messagerie (généralement basé aux USA) .

Dans les centres de stockage de données de Google, Microsoft ou Facebook, le courriel est traité, stocké, puis envoyé en direction de son destinataire.
Résultat : il a parcouru environ 15.000 km à la vitesse de la lumière. …

Tout cela a un coût environnemental : l’Ademe a calculé le coût électrique de nos actions digitales :
UN seul mail avec une PJ utilise l’électricité d’une ampoule à basse consommation de forte puissance pendant une heure -or chaque heure ce sont 10 MILLIARDS d’e-mail qui sont envoyés à travers le monde- l’équivalent de la production électrique de 15 centrales nucléaires pendant une heure…

« in La guerre des Métaux rares «, G. Pitron Editions : Les liens qui libèrent.