0E5525B2-5785-4480-AA8F-D9895A3E6872Le sourire de Zazen

Lorsque la maison était remplie, remplie, il ne restait plus qu’une seule place pour s’asseoir en silence, pour zazen : dans la chambre, devant la statue de Bouddha. 

C’est une petite statue de bois peinte en noir. A la lumière de la bougie, dans le froid de la nuit, un jour ce Bouddha a souri. 

Un sourire d’une joie immense, qui remplit le cœur ! 

Et j’ai souri aussi. Depuis je souris toujours en Zazen, et depuis ce sourire, mon visage se détend, ma tête se détend, et tout mon corps se détend, et au-delà… de proche en proche quelque chose se relâche et s’apaise, dans la joie la plus limpide.

C’est le sourire de Zazen.

Gasshô souriant du fond du cœur.  

Danielle Chôkan

———————————————————

0E5525B2-5785-4480-AA8F-D9895A3E6872

Haïkus zen

Au loin la maison
sortant de la cheminée
la pleine lune
Patrick

Devant le temple
nos chaussures alignées
-retentit le gong

Patrick

———————————————————

0E5525B2-5785-4480-AA8F-D9895A3E6872

Suite des videos enregistrées  : par Joshin Sensei sur un texte de « Guérir la Terre » de David Loy. 

Commentaires et réponses reçues :

– Comment en tant que pratiquant.e bouddhiste ne pas souhaiter d’arrêter de détruire la terre ? 

– Il faut écouter David Loy, qui nous invite, non pas à retourner à la nature puisque nous y sommes déjà, mais à nous éveiller collectivement en nous tournant vers le cosmos comme nous nous tournons vers nous-même, à nous laisser traverser par lui pour mieux réaliser cette non-séparation de l’humanité avec la biosphère. 

– Aller vers cette écologie qui nous guérit , et qui guérit la terre…

– C’est très très beau en effet, c’est avec un sourire heureux tout naturel que je vous écoute si joyeuse nous raconter quelque chose d’extraordinaire, et sérieux (triste ?! néanmoins) 

    • – Puisque nous sommes une construction du sens individuel du moi, et du sens collectif du moi ! et il fallait oser le proclamer, alors que les textes bouddhistes, les enseignements… nous l’expliquent clairement !…

– Alors pratiquons, avec joie (et la tristesse aussi) en déconstruisant, en prenant au pied de la lettre, en vivant l’expérience des 4 Voeux, les 4 Nobles Vérités, les 3 Trésors Précieux… afin de réaliser la non séparation au moins, que nous puissions recevoir la beauté de l’univers dont nous faisons partie intégrante !

– En vous écoutant, J’ai le sentiment de retrouver du bon sens 🙂

https://link.infini.fr/guerir1   

https://link.infini.fr/guerir2

———————————————-

0E5525B2-5785-4480-AA8F-D9895A3E6872

Good food from a Japanese temple4ABDEA1F-EBC8-497A-82F5-627025EEA2B0

Oui c’est en anglais, mais très accessible. 

C’est LE livre avec lequel j’ai appris la cuisine japonaise (cuisine végétarienne, cuisine de temple)  à Zuigakuin. 

Mon exemplaire est taché de shoyou et de miso,  plein de grains de riz collés, rempli de notes et d’appréciations qui vont de « raté ! » à « simple et délicieux »…
Simple oui, la cuisine de Zuigakuin, et certes pas aussi élégante, de loin, que les photos de ce livre, mais l’inspiration était là,    avec des explications claires et des photos pour rêver. 

Un cadeau de Noël… 

Joshin Sensei

—————————————————

Et aussi dans les Carnets de la Sangha, ce mois-ci : « Livres de Noël »,

http://larbredeleveil.org/daishin/lespritvaste/2019/10/22/les-carnets-de-la-sangha/

Offrir un livre en cadeau, ou vous l’offrir : petit panorama (subjectif) des textes classiques ou contemporains et des beaux livres.

Joshin Sensei

 5E6C2B5F-380A-4E73-9DA6-06CB0ADE41C4