परिनिब्बान Parinirvana du Bouddha

parinirvana

bouddha-couche

La Journée du Parinirvana (Parinibbana en pali) est une commémoration bouddhiste célébrée en Asie du sud Est, parfois le 8 février, mais plus souvent le 15.
C’est le jour où le Bouddha a achevé le Parinirvana, ou Nirvana total, à la mort de son corps physique.
Le Parinibbana Sutra décrit les derniers jours du Bouddha, et est souvent lu dans les temples à cette occasion. 
C’est aussi un jour de réflexion sur l’impermanence et les Enseignements.

 » Il est dit que lorsque le temps de sa mort approcha, le Bouddha s’allongea sur un lit préparé entre deux arbres Sala, la tête vers le nord, et le visage vers l’ouest, sa main droite servant d’oreiller.
A ce moment-là, les fleurs s’épanouirent, et commencèrent à tomber pour le recouvrir.

L’histoire raconte comment de nombreux disciples, hommes et femmes de tous âges, et aussi oiseaux et animaux se rassemblèrent soupirant de tristesse.

Le Bouddha donna son dernier discours, exposant la Loi fondamentale : même si le corps physique meurt, le Dharma n’est pas relié au temps : pour voir le Bouddha, il suffit de voir le Dharma.

Ainsi enseigna-t-il à ses disciples les Préceptes et la façon de conserver la Voie du Bouddha. 
Ce sermon est appelé en japonais Yuikyogo, le dernier Enseignement de Shakyamuni Bouddha ».   www.treeleaf.org

Traduction : Jôshin Sensei

परिनिब्बान  « Que se passe-t-il après le parinibbāna ? Après la complète extinction, toute connaissance (viññāna, citta, manas) cesse, ainsi que tout ce qui peut être connu (nāmarūpa), et avec eux cessent également toutes les descriptions et tous les mots. Il n’y a rien d’autre à dire.
Dire qu’il n’y a « rien » n’a même aucun sens, de crainte qu’on interprète « rien » comme « quelque chose » ou « quelqu’un ».

Ajahn Brahmavamso

Pour en savoir plus : http://lulena-zen.blogspot.fr/2015/02/15-fevrier-parinirvana-du-bouddha.html

Retour au sommaire