FC8367D5-00F0-45CD-BAB5-B6A8CC5C3069

Upekṣā ( Sanskrit : उपेक्षा ) Pali : Upekkhā : Equanimité

उपेक्षा Equanimité : Pourquoi ce choix pour cette fin d’année ?

Nous voyons comment autour de nous les nouvelles se succèdent, bonnes, puis mauvaises, puis incertaines… Si nous fluctuons avec elles, si nous nous laissons emporter, que ce soit par la joie et le soulagement, ou par la peur et la tristesse, nous nous y épuisons, et nous épuisons ceux qui nous entourent, eux-mêmes soumis aux mêmes fluctuations.

Équanimité est sûrement l’un des termes les plus mal compris : il nous semble qu’en refusant les émotions, nous entrons seulement dans l’indifférence aux autres, aux situations.

Mais ce n’est pas le cas : c’est garder équilibre et calme. C’est garder au contraire la possibilité d’analyser… de réfléchir et donc, de mieux répondre à ce qui est devant nous et mieux aider. C’est cette peur – nous en avons parlé lors des enseignements sur la Troisième Noble Vérité – d’une vie terne et morte sans émotions.

Et puis tout sur le « moment présent, moment urgent » car dans ces temps que nous vivons, il est plus que jamais important d’apprendre à vivre « NEN 念 IMA 今NO KOKORO 心 » comme nous l’explique Kodo Sawaki Roshi.

Joshin Sensei

उपेक्षा Le vrai sens d’upekkha est l’équanimité, et non l’indifférence dans le sens d’un manque d’intérêt pour les autres. En tant que vertu spirituelle, upekkha signifie la stabilité face aux fluctuations de nos vies et du monde.

C’est l’égalité d’esprit, une liberté d’esprit inébranlable, un état d’équilibre intérieur qui ne peut être perturbé par le gain et la perte, l’honneur et le déshonneur, les louanges et les reproches, le plaisir et la douleur.

Upekkha est la liberté de soi ; c’est l’indifférence aux seules exigences du moi-ego avec son désir de plaisir et de position, et non du bien-être de ses semblables.

La véritable équanimité est le sommet des quatre attitudes que les textes bouddhistes appellent les « demeures divines » : l’amour bienveillant sans limite, la compassion, la joie altruiste et l’équanimité. Cette dernière ne supplante ni n’annule les trois précédentes, mais les perfectionne et les emplit.

Bhikkhu Bodhi

Sommaire

 Planning et Uposatha

उपेक्षा Equanimité, être libre.  S. Salzberg

Moment présent, moment urgent. Donald Rothberg

Avec ma vie, je vénère la vie. Kodo Sawaki

En vrac

En supplément : – Une réponse au thème du mois dernier «Pas d’espoir, pas de peur» : un texte envoyé par Soeur Cora, notre amie Diaconesse : « Qui suis-je ?»

Et une légende : vous avez vu dans le Daishin d’octobre le grand poisson-dragon avec une perle dans la bouche – voilà la légende de son origine…

——-

Ce mois-ci dans les Carnets de la Sangha : les Gathas, quelques lignes pour dire un moment du monde :
« Pratiquer avec les Gathas » Yvon / Anne 
http://larbredeleveil.org/daishin/lespritvaste/2019/10/22/les-carnets-de-la

———

उपेक्षा Illustrations : Anne/Yvon et Joshin Sensei, John Lewis, csmusic, dc.shambala, nasa, manpukuji Lilane A. Buddhistcahnnel, tomi-um-xmas-buddha, zazzle.